L'écrivain marnais Daniel Rondeau n'est pas nommé à l'Académie française

Daniel Rondeau, écrivain né au Mesnil-sur-Oger dans la Marne, ne va pas rejoindre l'Académie française. Une élection était organisé ce jeudi entre les membres de l'institution. Mais aucun des dix candidats en lice n'a obtenu suffisamment de voix.

L'écrivain Daniel Rondeau, né dans la Marne, n'a pas été élu par l'Académie française lors du scrutin organisé ce jeudi.

Neuf autres candidats étaient en lice : Gonzague Saint Bris, Arnaud-Aaron Upinsky, Eric Dubois, Eduardo Pisani, Isaline Rémy, Yves-Denis Delaporte, Michel Carassou, Jean-Marie Besset et Michel Orcel. 

Après trois tours de scrutin, Daniel Rondeau a obtenu 12 voix, selon le décompte publié par l'Académie sur son site. Mais autant de bulletins blancs marqués d'une croix ont été comptabilisés.

Aucun candidat n'a obtenu la majorité des voix, l'élection est dite blanche. Un nouveau vote devra être organisé pour désigner un nouvel Immortel qui occupera le fauteuil du philosophe René Girard, mort en 2015.

Écrivain, journaliste, ambassadeur

L'homme de 68 ans est né au Mesnil-sur-Oger dans la Marne en 1948. Il est l'auteur d'une trentaine d'ouvrages, dont des livres d'histoire et des romans. Il est le fondateur des éditions Quai-Voltaire.

Journaliste, il a dirigé les pages culturelles de Libération avant de devenir en 1985 grand reporter du Nouvel Observateur jusqu'en 1998. De 1998 à 2007, il a été éditorialiste à L'Express et collabore également à Paris-Match et au quotidien Le Monde.

De 2008 à 2011, il a été ambassadeur de France à Malte, avant d'être nommé par Nicolas Sarkozy délégué permanent de la France auprès de l'Unesco. Il a quitté ce poste en 2013 pour revenir à l'écriture.