INSOLITE. Marne : du parfum diffusé dans les bus Mouvéo d'Epernay, "pour une ambiance de propreté"

Depuis le mercredi 22 septembre, plusieurs bus du réseau Mouvéo d'Epernay (Marne) sont dotés de dispositifs olfactifs. Ils vont diffuser du parfum, à intervalles réguliers, afin de proposer des trajets qui sentent meilleur... et apaiser les passagères et passagers.

Pour avoir cette idée, il faut du nez. Le réseau des transports en commun d'Epernay (Marne), Mouvéo, fait parler de lui en raison d'une initiative... qui ne sent pas le sapin.

Le jasmin, plus précisément (et la jacinthe). Diffuser du parfum dans le bus permettrait de rendre l'atmosphère plus agréable (moins sentir la transpiration du public, essentiellement), et participerait donc au bien-être des passagères et passagers.

De quoi faire titrer à l'Hebdo du vendredi : "Mouvéo se met au parfum"... À compter du lundi 4 octobre, cinq bus, parmi les plus modernes circulant sur le réseau, seront équipés de diffuseurs de parfum. Ils circuleront sur plusieurs lignes sparnaciennes sans discrimination (voir carte ci-dessous).
 


L'expérimentation a commencé le 10 juin avec un unique appareil (bus 2141), et semble avoir porté ses fruits (ou plutôt ses fleurs). Francine Hoerner, la directrice du réseau, a expliqué à France 3 Champagne-Ardenne que les retours sont positifs : l'"ambiance de propreté est appréciée".
 

Plus propre, plus fréquenté

De quoi, qui sait, endiguer "une baisse de fréquentation" que commençait à constater Mouvéo. Des questionnaires, aux résultats plutôt positifs, ont été distribués pour sonder le public empruntant le bus-test (à lire ci-dessous).
 

Questionnaire sur le bus doté d'un diffuseur de parfum by Vincent Ballester on Scribd


Le diffuseur de parfum est dissimulé dans le coffrage de la partie supérieure du bus (côté intérieur, on parle de voussoir en langage technique). Il fait un pschitt de sept secondes toutes les deux minutes. On risque un peu d'avoir l'impression d'être enfermé(e) dans un institut de beauté plein de vapeurs de parfum : l'atmosphère du bus serait vite neutralisée par l'ouverture régulière des portes. 

Les systèmes installés par l'entreprise Sensorys permettraient donc, selon un rapport, d'"améliorer la perception de propreté" et par-là même de "diminuer le stress et l'impression de foule". Ce qui augmenterait "la bienveillance" à l'intérieur du bus.
 


Le même rapport mentionne "une composition complètement inoffensive par inhalation" et une "innocuité totale des solutions sur le plan physiologique". Les personnes "allergiques" ou "asthmatiques" ne devraient donc ressentir aucune gêne.

Le budget pour cette mesure est décrit comme "abordable". Une solution vue comme "concrète", et participant à la communication de Mouvéo pour augmenter la fréquentation de ses transports.

D'autres compagnies de bus ont installé ces diffuseurs de parfum. À Dunkerque (Nord), par exemple (où les bus sont plus connus pour leur gratuité totale que pour leur bonne odeur). Les retours sparnaciens, à partir du mois d'octobre, permettront de constater pour de bon une éventuelle adhésion du public... et d'envisager - le cas échéant -  une généralisation. 
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite transports en commun économie transports société