Cet article date de plus de 6 ans

Histoires 14-18 : Nauroy, village rasé par les français

Cette commune n'a pas survécu à la Grande Guerre. Le village de Nauroy (Marne) a été entièrement rasé par des bombes françaises.
© France 3 Champagne-Ardenne
Nauroy était à 17 kilomètres à l'Est de Reims. Sur ces terres, en 1914 s'élevait un village agricole de 120 habitants entouré d'une forêt de sapins.
Quatre ans après, à la fin du conflit, le village a littéralement disparu, rayé de la carte par les bombardements de l'armée française.
 

Un point stratégique​

© France 3 Champagne-Ardenne
Le 3 septembre 1914, les troupes allemandes pénètrent dans le village à la poursuite des armées françaises qui battent en retrait. Presque toute la population a quitté les lieux et Nauroy est transformé en base de repos pour les nouveaux occupants. Situé au cœur des monts de champagne, le village constitue un point d'observation stratégique pour l'armée allemande qui doit faire face à la contre offensive des Français après la bataille de la Marne.
 

Un village allemand​

© France 3 Champagne-Ardenne
Pendant toute la durée de la guerre, le village restera allemand et sera sans cesse pilonné par l'artillerie française qui tente d'atteindre les nombreux souterrains et catacombes investis par l'armée allemande. Le jour de l'armistice, le 11 novembre 1918, le paysage est lunaire, les arbres, les maisons, tout a disparu. Seules quelques pierres témoignent encore d'une présence humaine sur le site.

Après la guerre, devant l'ampleur des destructions, le maire du village abandonne sa commune. Classé définitivement en zone rouge et racheté par l'Etat français, Nauroy sera l'un des 7 villages détruits de la Marne à ne jamais avoir été reconstruit.
 

Voir ce reportage dans le 19/20 de ce vendredi 12 décembre 2014

durée de la vidéo: 01 min 42
Histoires 14-18 : Nauroy, village rasé par les Français ©France 3

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
histoires 14-18 il y a cent ans histoire sorties et loisirs