Carte d’identité électronique : avec 45 caractères, le nom de sa commune ne passe pas, sa demande a été bloquée

Plusieurs dossiers de renouvellement de carte d’identité nationale d’habitants de Saint-Remy-en-Bouzemont-Saint-Genest-et-Isson (Marne) se sont retrouvés bloqués. En cause, un nom de commune trop long pour une nouvelle carte devenue plus petite.

C’est l’histoire d’une fierté locale qui se transforme en handicap administratif. Saint-Remy-en-Bouzemont-Saint-Genest-et-Isson (Marne) est la commune avec le nom le plus long de France. 45 caractères, rien que ça ! Il y a encore quelques mois, ce joli record n’aurait posé aucun problème. Sauf que la nouvelle carte d’identité nationale (CNI) évolue. Le nouveau document se transforme au format carte bleue, plus petite donc que l’ancienne carte d’identité. Le nom de notre commune de la Marne ne rentrait plus, trop de caractères.

"L’un des habitants n’a pas pu partir en vacances"

Ce problème inattendu a causé quelques désagréments à certains administrés de cette commune de 517 habitants. "Chez nous, 9 résidents ont été concernés par les blocages. L’un d’eux attend même sa nouvelle carte depuis le mois de juin" nous précise le maire, Sylvian Valota. "Si ces retards n’ont pas posé trop de problèmes en général, l’un d’entre eux n’a pas pu partir en vacances". Un contretemps gênant, mais qui dans certains cas, notamment dans d’autres communes au nom à rallonge, a posé davantage problème comme un examen du code de la route annulé ou des actes notariés invalidés.

Ils vont réduire la police des caractères pour que ça rentre dans la carte".

Sylvian Valota, maire de Saint-Remy-en-Bouzemont-Saint-Genest-et-Isson

Si le lieu d’habitation a posé problème, ceux qui sont nés à Saint-Remy-en-Bouzemont-Saint-Genest-et-Isson (Marne) tout en résidant ailleurs sont également concernés. Sylvian Valota nous a confié avoir rapidement contacté la sous-préfecture de la Marne à Reims pour signaler le problème : "Les autorités m’ont dit que c’était en cours de résolution. Ils vont réduire la police des caractères pour que ça rentre dans la carte".

La démarche du maire a porté ses fruits après plusieurs semaines d’attente. Les nouvelles cartes d’identité envoyées en production viennent tout juste d’arriver à la mairie. C’est la fin d’un mauvais feuilleton administratif pour les habitants. Mais une autre commune pourrait être concernée, Villeneuve-Saint-Vistre-et-Villevotte dans la Marne. 

Une nouvelle carte d’identité nationale, plusieurs nouveautés

D’abord expérimentée dans l’Oise, la nouvelle carte d’identité a été peu à peu déployée sur tout le territoire depuis mars 2021. La grande nouveauté, au-delà de sa taille, est la puce électronique, hautement sécurisée, qu’elle intègre dans lequel figure toute les informations « classiques » (nom, prénom, lieux de naissance…etc) mais aussi vos empreintes digitales à l’exception des mineurs de moins de douze ans.

Autre nouveauté intégrée dans la carte : un cachet électronique visuel (CEV) signé par l’Etat, qui permet de détecter rapidement une éventuelle fraude. La durée de validité de la nouvelle carte change également. Elle sera de dix ans au lieu de quinze pour l’ancienne.

Rassurez-vous, il n’est pas urgent de renouveler votre carte actuelle. Les anciennes CNI restent valables jusqu’à leur date d’expiration et il est possible de justifier de son identité sur le territoire national, lors d’un contrôle par exemple, avec un titre périmé depuis moins de cinq ans. Ce n’est qu’à partir de 2031 que vous ne pourrez plus voyager dans l’espace européen avec votre ancienne carte. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
insolite politique