• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Ordures ménagères : une redevance incitative bientôt mise en place dans 104 communes de la Marne

Les poubelles seront désormais équipées de puces qui seront scannées à chaque levée par les éboueurs. / © Pierre HECKLER / MaxPPP
Les poubelles seront désormais équipées de puces qui seront scannées à chaque levée par les éboueurs. / © Pierre HECKLER / MaxPPP

Le Syndicat mixte du Sud Est marnais veut réduire le nombre de ramassage des ordures ménagères. À partir du 1er janvier 2020, il faudra payer au-delà de 18 collectes par an. Cinq communautés de communes marnaises vont tester ce dispositif dès 2019.

Par Monique Cugnot

Il va y avoir du changement dans les poubelles du Sud-Est marnais. À partir du 1er avril, elles seront toutes dotées de petites puces électroniques. Un dispositif qui permettra au Symsem (Syndicat mixte du Sud Est marnais), en charge de la collecte des ordures, de tracer le nombre de fois où chacune d'entre elles aura été ramassée par les camions poubelles.

En effet, à partir du 1er janvier 2020, dans cinq communautés de communes de la région, le ramassage des ordures sera facturé à la levée. Avant de mettre défnitivement en place ce nouveau système, une phase de test, où les usagers recevront des "factures blanches" à domicile est prévue du 1er avril au 30 septembre. 

Au total, 104 villages sont concernées : ceux des communautés de la Moivre à la Coole, de l’Argonne Champenoise, des Côtes de Champagne et Val de Saulx, du Perthois Bocage et Der. Huit villages de la communauté de communes de Saint-Dizier, Der et Blaize se sont également joints à la démarche.

Quel est le principe ?

Chaque foyer des 104 communes concernées, a reçu (ou est en train de recevoir) gratuitement un nouveau bac équipé d’une puce qui comptabilisera le nombre de levées. La taille des poubelles varie selon les foyers, de 120 à 240 litres. Le ramassage des ordures aura lieu chaque semaine mais au-delà de 18 retraits de poubelles par an, soit une collecte toutes les trois semaines, les habitants devront débourser davantage que leur abonnement fixe (110 à 270 € selon la taille des foyers).

Au-delà de ce seuil, la redevance augmentera progressivement, en fonction des volumes ramassés. Par exemple, de la 19e à la 26e levée, il en coûtera 1,20 € pour 120 litres, 1,80 € pour 180 litres et 2,40 € pour 240 litres.
Dans un post Facebook, la commune de Vitry-la-Ville détaille cette nouvelle grille tarifaire, qui sera revue tous les ans. 
 
 

Pourquoi ce dispositif ?

Pour maintenir les prix et prévoir l’augmentation de la taxe générale sur les activités polluantes, les élus du Symsem ont voté les tarifs de la redevance incitative. Elle a pour but de réduire les volumes de déchets, et donc à terme, la fréquence des collectes. Cela permet de payer au juste prix la quantité de déchets évacués par les habitants. Il y a, à la fois une volonté économique, en réduisant le nombre de levées et aussi écologique, en réduisant l’abondance des ordures.
 

Les réactions

Les poubelles sont-elles suffisamment assez grandes ? Certains ne vont-ils pas jeter leurs ordures dans la nature ?

Depuis ces derniers jours, les habitants s’insurgent et notamment ceux de la commune de Vitry-la-Ville qui fait partie de la communauté de communes de la Moivre à la Coole, comme le montre quelques témoignages sur la page Facebook de la ville :

C’est inadmissible ! Ce qui est inquiétant, c’est le nombre de poubelles sauvages que nous allons retrouver dans nos campagnes car, il ne faut pas rêver, les gens ne payeront pas plus pour leurs poubelles ! ; On ne peut pas faire plus de tri que ce que l’ont fait actuellement… on a déjà un composteur !
 

Comment réduire sa facture ?

En effectuant plus sérieusement le tri ! Il y a encore 40% des gens qui mettent des bouteilles dans les sacs noirs.
- René Schuller, directeur du Symsem -

D'autres gestes peuvent être adoptés pour alléger la poubelle. Chaque année, un foyer reçoit en moyenne 40 kg de prospectus, pour pallier à cela, le Symsem délivre des stop-pub, des autocollants à mettre sur les boîtes aux lettres pour ne plus recevoir de publicités.

Le Symsem encourage également à mettre de côté le petit électroménager, pour l'emmener ensuite en déchetterie. Comme les piles et les ampoules, ces matériaux finissent souvent dans les poubelles noires, alors que des circuits de collectes spécifiques existent. "Les piles et les ampoules peuvent être emmenée dans les grandes surfaces et les pharmacies" explique René Schuller.

Enfin, le Symsem vend des bacs à compost, qui permettent de ne plus jetter dans la poubelle noire les déchets alimentaires.

Plaine d'Arcis : Les poubelles seront ramassées toutes les deux semaines

Dans l'Aube, selon nos confrères de l'Est-éclair, le passage à un ramassage tous les quinze jours sera effectif pour les secteurs de Mailly-le-Camp et Ramerupt dès la livraison des containers, au second semestre 2019.

Quant aux habitants d'Arcis-sur-Aube, ils seront ramassés une fois par semaine aujourd'hui. Là aussi, le changement se déroulera au 1er juillet 2020.

Sur le même sujet

Stanislas

Les + Lus

Les + Partagés