Cet article date de plus de 7 ans

Des associations musulmanes portent plainte après l'agression dimanche à Reims d'une femme voilée

Une centaine de personnes s'est rassemblée hier soir devant le commissariat de Reims pour soutenir cette trentenaire insultée parce qu'elle portait le voile.
Rassemblement devant le commissariat de Reims, dimanche soir, après l'agression d'une femme musulmane.
Rassemblement devant le commissariat de Reims, dimanche soir, après l'agression d'une femme musulmane. © France 3 Champagne-Ardenne
Au taotal, c'est 10 plaintes qui ont été déposées ; celle de la jeune femme agressée, de son mari et 8 associations musulmanes.
Dimanche en fin d'après-midi, cette trentenaire a été attaquée verbalement par un passant de 17 ans, un Compagnon du Devoir, boulevard Charles Arnould, à Reims, à cause de son voile.
Le jeune homme accusé d'agression et membre des Compagnons du Devoir de Reims devrait être exclu de l'établissement.
Le jeune homme accusé d'agression et membre des Compagnons du Devoir de Reims devrait être exclu de l'établissement. © Matthieu Rappez - France 3 Champagne-Ardenne

Vers 22 heures, environ 100 personnes se sont réunies devant le commissariat de Reims pour soutenir la jeune femme, venue déposer plainte. Ces manifestants dénoncent une montée de l'islamophobie, à Reims.

De leur côté, les Compagnons du Devoir de Reims condamnent l'attitude du jeune homme. Ils ont prononcé son exclusion. L'Imam de Reims et les Compagnons du Devoir doivent se rencontrer prochainement.

L'agresseur a été placé en garde à vue pour injure publique et provocation publique à la haine raciale.

Voir notre reportage​

La communauté musulmane réagit après l'agression d'une femme voilée, dimanche soir, à Reims.
La communauté musulmane réagit après l'agression d'une femme voilée, dimanche soir, à Reims. © France 3 Champagne-Ardenne



 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation