• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

L'avenir de l'EFSRA en danger suite à la baisse des subventions à Reims

© Paul-Antoine Boudet / France 3 Champagne-Ardenne
© Paul-Antoine Boudet / France 3 Champagne-Ardenne

Le président de l'EFSRA (Entente Family Stade de Reims Athlétisme), Gilbert Marcy entend se battre pour son club. Ce club formateur depuis toujours va se retrouver en grande fragilité avec la baisse des subventions annoncée par la municipalité de Reims.

Par LG avec Marie Line Fournier

En 2014, une subvention de 250.000 euros était prévue et programmée pour l'année 2015.

L'Entente Family Stade de Reims Athlétisme souhaite ne pas perdre son élite. Yoann Diniz ou Mahiedine Mekhissi sont autonomes. Il s ne coûtent rien a club.  / © Paul-Antoine Boudet / France 3 Champagne-Ardenne C'est le haut-niveau qui pourrait souffrir. Il y a environ une dizaine d'athlètes de haut-niveau qui s'entraînent à Reims.  Ils coûtent environ 50.000 euros à l'année. Ils ont professionnels, en formation ou universitaire. Ils s'entraînent deux fois par jour. Ils sont à l'université ou à l'école. Il faut les moyens de la les assurer d'un revenu ou de la accompagner pendant les stages.

Gilbert Marcy rejette l'idée d'un plan social qui déstabiliserait le club. Après vingt ans à la tête de l'FSRA, il envisage de ne pas se représenter à la sa présidence. L'EFSRA compte 1300 adhérents.

Voir l'interview de Gilbert Marcy dans notre JT 12/13 de ce 29 juin 2015

Avenir de l'EFSRA
Le président de l'EFSRA (Entente Family Stade de Reims Athlétisme), Gilbert Marcy entend se battre pour son club. Ce club formateur depuis toujours va se retrouver en grande fragilité avec la baisse des subventions annoncée par la municipalité de Reims.

 

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus