• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Citura : Réorganisation du réseau, hausse du prix du ticket, baisse des fréquences

© Philippe Mercier / France 3 Champagne-Ardenne
© Philippe Mercier / France 3 Champagne-Ardenne

Il s'agit bien de remettre à l'équilibre le budget du réseau de transport public rémois. Un budget qui souffre d'un déficit chronique de plus de 12 millions d'euros.

Par CL / LG

Dans la bouche des décideurs, il n'y a qu'un seul mot : optimisation du réseau de bus. Cela veut dire qu'à partir du 6 juillet prochain, il y aura des bus moins fréquemment (8 minutes d'attente en heures pleines, 90 minutes d'attente maximum en heures creuses). Il y aura aussi moins d'arrêts desservis, moins de lignes. Mais des lignes plus rapides, d'après les responsable du réseau Citura.

Le réseau a été simplifié et le tracé des lignes a été amélioré avec des lignes plus directes qui permettront de faire gagner du temps aux voyageurs.

Arthur Nicolet - Président Transdev Reims

Le tarif du ticket à l'unité passera de 1,55 euro aujourd'hui à 1,60 euro à l'achat dans le bus (-0.15€ en rechargement, au lieu de -0.20€ aujourd'hui).

Côté syndicat, ce qui inquiète, c'est la baisse générale de l'offre au public.

Voir nos reportages dans le JT 12/13 et 19/20 du vendredi 6 février 2015

Citura : Réorganisation du réseau, hausse du prix du ticket, baisse des fréquences
Il s'agit bien de remettre à l'équilibre le budget du réseau de transport public rémois. Un budget qui souffre d'un déficit chronique de plus de 12 millions d'euros.
Citura : Réorganisation du réseau, hausse du prix du ticket, baisse des fréquences
Il s'agit bien de remettre à l'équilibre le budget du réseau de transport public rémois. Un budget qui souffre d'un déficit chronique de plus de 12 millions d'euros.

 

Le détail du nouveau réseau au 6 juillet prochain

  • Une nouvelle fréquence en heure de pointe le midi à 8 mn sur les 5 lignes essentielles du réseau de bus (lignes essentielles 1 à 5 + tram = 75% de la fréquentation du réseau) pour permettre aux clients de rentrer manger chez eux.
     
  • Des itinéraires plus directs vers le centre-ville pour une baisse du temps de trajet. Par exemple avec la  nouvelle ligne 4 : - 2 mn du terminus pour rejoindre le centre ville.
     
  • Avec une meilleure desserte des pôles générateurs de l’agglomération. Par exemple une desserte de l’hôpital à 8-10 mn avec la nouvelle ligne 4 au lieu de 15 mn actuellement.
     
  • Des priorités bus aux carrefours à feux permettant une diminution du temps de parcours pour les clients.
     
  • Avec une tarification simplifiée et deux nouveaux titres : un titre famille (un adulte et deux enfants) et un titre étudiants.
     
  • La nouvelle ligne 16 périurbaine qui  relie Prunay-Sillery-Taissy au centre-ville (terminus station Opéra). Elle offre un gain de temps de 10 mn avec un arrêt à la station Courlancy pour la desserte du lycée Chagall en période scolaire.
     
  • Création d’une liaison directe ligne 12 entre le sud de Reims et la gare Champagne Ardenne TGV pour répondre à la demande des habitants.
     
  • Les dessertes du Transport TAD qui propose dorénavant un terminus en centre ville.
     
  • Une navette électrique pour la desserte de l’hyper centre-ville qui relie le cœur de ville (Hôtel de ville, Boulingrin, place du Forum, place d’Erlon…), la gare et les parkings…
     
  • Un réseau de nuit en corrélation avec la demande est une fréquence améliorée :
    - fréquence bus à 30 mn au lieu de 50 mn
    - fréquence tram à 20 mn au lieu de 25mn
    - dernières correspondances à Opéra à 23h15 les dimanche, lundi, mardi, mercredi et à 0h15 les jeudi, vendredi, samedi au lieu de 0h25 tous les jours aujourd’hui.
     
  • Création d’un bus de vie nocturne qui relie les pôles étudiants aux  lieux de vie nocturne du jeudi au samedi et veille de jours fériés de 23h à 5h.

Une nouvelle gamme tarifaire

Une nouvelle gamme tarifaire comprend un abonnement « Etudiant », qui remplace l’abonnement moins de 26 ans, et un nouveau titre « Famille » seront mis en place. La grille tarifaire comporte une augmentation des billets unitaires et une stabilité moyenne des abonnements, afin de fidéliser la clientèle des transports en commun. Ces tarifs sont homologués et  seront applicables à compter du 1er juillet 2015.

Source : reimsmetropole.fr

Sur le même sujet

tournage d'une série documentaire de Patrice Leconte dans le magasin de cycle Walas à Metz

Les + Lus