Reims pointé du doigt par la Fédération des usagers de la bicyclette

Reims a échappé de peu au prix du Clou rouillé attribué par la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB). Un prix qui montre du doigt les villes les moins bien loties en équipement pour les cyclistes.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité
Reims était nominée, avec Agen dans le Lot-et-Garonne, et Saint-Maur-des-Fossés dans le Val de Marne. La capitale rémoise est finalement arrivée à la peu flatteuse 2ème position des pires villes de France en matière de vélo.
Pourtant, des voies cyclables existent : 100 km revendiquées par la mairie. Mais avec des ruptures et des sens uniques qui ne facilitent pas les parcours. Les cyclistes militent donc pour l'autorisation de rouler à contre-sens dans les rues à sens unique.

La FUB pointe le manque d’investissement de Reims en faveur du développement du vélo. Selon elle, « la ville n’a en effet ni plan vélo, ni objectifs chiffrés à court ou long terme et privilégie la voiture au détriment du vélo, engendrant de nombreuses discontinuités cyclables. Le concept de zone 30 est régulièrement détourné pour éviter d’aménager des bandes ou pistes cyclables, même lors de rénovations de voiries. »
La ville assure malgré tout investir 10 millions d'euros dans la voirie chaque année et souligne l'installation d'une centaine de panneaux "tourne à droite" au feu qui permettent aux vélos de passer au rouge.
Quoi qu'il en soit, les cyclistes rémois se donnent rendez-vous le 16 avril prochain pour une Vélo'rution revendicative et festive.

Le palmarès

Clou rouillé 2016 : Saint-Maur-des-Fossés, suivi de Reims
Guidon d’or 2016 : Pont Sainte-Maxence (12 000 habitants), dans l’Oise. Depuis 2009, la ville s’est engagée dans une politique en faveur du partage de la voirie et d’une circulation apaisée bénéficiant aux cyclistes et aux piétons.

Voir le reportage dans le JT 19/20 de ce dimanche 10 avril 2016

Reims a échappé de peu au prix du Clou rouillé attribué par la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB). Un prix qui montre du doigt les villes les moins bien loties en équipement pour les cyclistes. ©France 3 Champagne-Ardenne