Cet article date de plus de 6 ans

Le Stade de Reims a sombré face à l'AS Monaco

C'est une défaite assez logique (1-3). Les Rémois n'ont pas résisté cet après-midi face à Monaco. Le club de la principauté était particulièrement en forme après avoir éliminé Arsenal de la Ligue des Champions cette semaine.

© François Nascimbeni / AFP
Enlisé dans une série noire en ce début d'année, le Stade de Reims avait donné quelques espoirs aux supporters en battant Nantes il y a deux semaines. Les Rouge et Blanc auraient pu renouveler ce beau score à domicile, mais il n'en a rien été cet après-midi à Delaune.

Le premier geste pourtant est signé d’un ancien Rémois : Raymond Kopa a donné le coup d’envoi, mais ça n'a pas pour autant porté chance aux Rouge et Blanc.

A l'évidence, les Marnais sont même retombés dans leurs travers face à Monaco. Dès l’entame, les dés semblent jetés : premier but monégasque à la 5e minute de la rencontre. Il est signé Fabinho esseulé sur l’un des côtés. 0-1.

En ordre de dispersion, la défense rémoise paraît totalement dépassée : largement dominants en cette première partie, les Monégasques infligent un nouveau but aux Rouge et Blanc à la 14e minute : Martial lobe facilement Agassa. 0-2. 

Monaco, il faut dire, est un club particulièrement heureux cette semaine. Il y a quelques jours, le club du Rocher parvenait à éliminer Arsenal de la Ligue des Champions se qualifiant ainsi pour les quarts de finale. De quoi mettre les joueurs de la principauté de bonne humeur. De quoi les fatiguer un peu aussi…
 

Exploit individuel de Diego

Premier symptôme : Martial manque le tir du 3-0. A l’heure de jeu, le club marnais profite de ce léger assoupissement. Les Rémois poussent à l’offensive, mais le collectif ne passe pas. C’est donc grâce à un exploit individuel de Diego Rigonato qu’ils réduisent l’écart. 1-2.

Instant de joie bien éphémère. En bons favoris, les Monégasques réagissent rapidement : grosse erreur de la défense rémoise qui laisse Dirar, tout juste entré, seul. Le coup franc de Carrasco trouve sa tête. 1-3.

Dès lors, les Monégasques gèrent tranquillement la fin de la rencontre.

Les Rémois redescendent à la 15e place du classement, à 3 points désormais du premier relégable, Toulouse.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stade de reims ligue 1 sport football