À Bourgogne-Fresne, le projet d'usine de méthanisation inquiète les riverains

L'unité de méthanisation de la commune d'Annecy, en Haute-Savoie (image d'illustration). / © Grégory Yetchmeniza/MaxPPP
L'unité de méthanisation de la commune d'Annecy, en Haute-Savoie (image d'illustration). / © Grégory Yetchmeniza/MaxPPP

Au nord de Reims, le projet d'usine de méthanisation de Bourgogne-Fresne (Marne) inquiète les habitants de la commune. Le futur site, situé à seulement 500 mètres des premières habitations, pourrait éméettre des nuisances sonores et olfactives. Une enquête d'utilité publique a été ouverte.

Par V.P. avec Juliette Poirier

Le projet d'usine à méthane de Bourgogne-Fresne (Marne) n'a rien de simple. En témoigne l'épaisseur de l'enquête d'utilité publique concernant la création du site - 2000 pages ! - conservée dans la mairie de cette commune limitrophe des Ardennes. Le pavé, en libre consultation et en présence d'un commissaire expert, attire nombre d'habitants des communes alentours rendus soucieux par le projet.

"Mon mari et moi sommes très sensibles à l'environnement, signale Bernadette, une habitante d'Isles-sur-Suippes. Je pense que ça va sentir encore plus mauvais et que ça va polluer encore plus qu'avant, et je ne suis donc pas d'accord," juge cette médecin retraitée.

Des fouilles préventives archéologiques légales ont déjà commencé sur le terrain vague de Fresne-les-Reimsque. Ici, un bâtiment capable de traiter 36 000 tonnes de déchets par an pourrait sortir de terre d'ici 2020. Des déchets divers telle la pulpe de betteraves, la paille, le son, etc. sont recyclés afin d'être transformés en énergie ou biogaz. Mais le problème, c'est que l'usine s'implantera à 550 mètres des premières habitations de la commune de Fresne-lès-Reims.


Nuisances sonores et olfactives

"Ici, il faut imaginer deux batiments de 13 mètres de haut, pointe du doigt Sébastien Almagro, alors qu'il parcourt un chemin agricole. Lui et Raymond-Clément Edwige, des riverains, ne cachent pas leur inquiétude vis-à-vis de la pollution, des nuisances sonores ou olfactives, qu'engendrerait leur futur voisin.

"Il y a déjà, un peu plus loin, un site - Cristanol - qui parfois génère des odeurs alors que nous nous situons à une distance de 4 ou 5 kilomètres, explique M. Edwige. Alors pour quelque chose qui serait situé dix fois fois plus près... Comprenez que nous serons certainement sous ces odeurs."

Un groupe de 32 agriculteurs des communes alentours et le groupe fournisseur de gaz et d'électricité Engie sont à l'origine du projet. Le maire les a rencontrés et se dit plutôt confiant. Pour l'instant, aucun permis de construire n'a été autorisé.

Notre reportage à Bourgogne-Fresne (Marne)

À Bourgogne-Fresne, le projet d'usine de méthanisation inquiète les riverains
Reportage : Juliette Poirier et Paul-Antoine Boudet. Montage : Patrice Blot. Intervenants : Bernadette Scherpereel, habitante d'Isles-sur-Suippe; Sébastien Almagro et Raymond-Clément Edwige, habitants de Fresne-lès-Reims; Jean-Paul Lemoine, maire (SE) de Bourgogne-Fresne.

 

Sur le même sujet

En attendant les Pyrénées !

Les + Lus