Culture et prévention. La pièce de théâtre “Djihad” se produira à Reims le 1er décembre

© Patrick Delecroix/AFP
© Patrick Delecroix/AFP

La pièce "Djihad", qui tourne en dérision le départ des jeunes radicalisés vers la Syrie, sera jouée à la maison communale du Chemin Vert de Reims. De nombreux scolaires assisteront à la séance, déjà complète, dans un but préventif contre la radicalisation.

Par Valentin Pasquier

Une représentation de théâtre particulière se jouera à Reims le 1er décembre. La pièce "Djihad", écrite par Ismaël Saïdi à destination des jeunes de moins de 14 ans et de leurs familles, traite de l'embrigadement des jeunes qui décident de partir combattre en Syrie sous la bannière du groupe État islamique. D'un sujet anxiogène et d'actualité, la pièce le transforme en message humoristique et préventif.


Prévention contre la radicalisation

L'aspect préventif a justement tapé dans l'oeil des autorités. La séance a été organisée par le préfet de la Marne, d'après une inititive de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT et le Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation du ministère de l'Intérieur.

La séance, qui débute à la maison communale du Chemin Vert à 14h30, affiche déjà complet. 150 élèves, venant des lycées rémois de Clémenceau, Europe et de l'Yser, y assisteront. Les professeurs auront l'occasion de réaliser un travail préalable à la séance pour préparer leurs écoliers. Elle sera ensuite suivie d'un débat autour de la question de la radicalisation.

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

Les + Lus