Dimanche en politique : ce qu'a dit Arnaud Robinet

Arnaud Robinet est, ce dimanche, l'invité de Dimanche en politique. Le maire de Reims évoque ses projets pour la ville, les questions de budget, son rapport avec la politique, la problématique des quartiers, le communautarisme.
Arnaud Robinet évoque les grands projets pour la ville de Reims. A la question posée par Nicole Fachet sur sa place sur l'échiquier politique, il répond :

Je suis toujours adhérent des Républicains je suis un homme de droite
et d'ajouter que Reims a été la "première collectivité à signer avec l'Etat le contrat de maîtrises des dépense locales.

qu'il a une :

Responsabilité vis-à-vis des rémois concernant l'argent des contribuables

et la maitrise des frais de fonctionnement :
 

Depuis 2014 nous maitrisons les frais de fonctionnement se félicitant d'une bonne gestion, Reims est une bonne élève en la matière.

Je suis un homme de droite libérale humaniste pro-européenne

Il me reste 2 ans d'action, certains projets méritent d'être approfondi j'ai encore beaucoup de projet pour Reims cette ville que j'aime

Sur la question du service public :
 

On doit se poser la question de ce que doit être le service public, un service public du 21ème siècle

Sur l'offre culturelle :
 

Nous regardons en terme d'offre culturelle et sportif

Sur les quartiers :
 

C'est une priorité et ça restera une priorité nous nous sommes battus pour la quartier Chatillon mais nous attendons les financements de l'Etat

Il y a un discours que je ne peux pas l'entendre, la société exclut les gens, or il n'y a jamais eu autant d'argent pour le quartiers

et de conclure par la problématique du trafic de drogue et le communautarisme.
 





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
dimanche en politique politique