Run in Reims : classement, record, revivez l'édition 2019 marquée par la pluie et la victoire d'un Rémois

L'arrivée de la gagnante du 10 kilomètres du Run in Reims, Justine Pattou, le 20 octobre 2019. / © Mélodie Stewenson / France Télévisions
L'arrivée de la gagnante du 10 kilomètres du Run in Reims, Justine Pattou, le 20 octobre 2019. / © Mélodie Stewenson / France Télévisions

Le Run in Reims s'est élancé dans les rues de la capitale de Champagne ce dimanche 20 octobre 2019. Une édition qui a rassemblé plus de 14 000 coureurs sous une pluie continue. Retour sur cette journée sportive que la météo n'a pas empêché d'être festive. 

Par Valentin Pasquier, avec Cécile Banasik, Alexandre Hébert et Mélodie Stewenson

Le Run in Reims 2019, a eu lieu ce dimanche 20 octobre. Nous avons suivi cet événement au plus près des 14 000 coureurs qui ont foulé les pavés et les parcs de la capitale de Champagne sous une pluie battante. Voici ce qu'il faut en retenir en plus du classement des épreuves, à retrouver ici : 

 
  • Une édition 2019 marquée par une météo froide et pluvieuse. (Mention spéciale à nos confrères de l'Hebdo du Vendredi et leur titre qui résume bien l'idée "Rain in Reims"). 
  • Manon Trapp, 19 ans, a battu le record de France pour un semi-marathon féminin en 1h 15' 47". 
  • Le vainqueur du marathon, Antoine Rougieux, est licencié à l'Esfra Reims, il a terminé l'épreuve en 2h 34' 41". 
  • Les premiers coureurs du 10 km : ‍ Julien Rebeck : 31' 23" et ‍ Justine Pattou : 38' 29". 
 
Les coureurs ont dû affronter la pluie pendant la totalité de cette édition 2019 du Run in Reims. Ici boulevard Lundy à Reims. / © MM, France 3 Champagne-Ardenne
Les coureurs ont dû affronter la pluie pendant la totalité de cette édition 2019 du Run in Reims. Ici boulevard Lundy à Reims. / © MM, France 3 Champagne-Ardenne
 

15h : l'heure du rangement


Les derniers coureurs arrivés, le rangement peut commencer. Peu à peu, les barrières sont empilées dans des camions et le podium est démonté. Rendez-vous l'année prochaine ! Pour Thomas Delpeuch, responsable de l’organisation du RunInReims, cette édition 2019 a été très satisfaisante "malgré la pluie" : "malheureusement on a eu une journée de pluie, c'est un peu dur avant et après la course, mais ça ne gêne pas les coureurs. C'est même plutôt propice à la performance. Physiologiquement c'est positif. La météo pluvieuse gêne surtout les bénévoles, la police, les accompagants. C'est moins drôle. Quant au nouveau parcours dans d'autres rues du centre ville de Reims, il semble avoir été apprécié. C'est plus agréable à courir, on va mener notre enquête".
 
 

Les organisateurs reviennent une édition "très satifaisante (...) malgré la pluie", qui n'a pas engendré de changement de programme.

 

14h : la délivrance pour certains

La course se termine sur le parking du Boulingrin. Les derniers coureurs sont attendus tout l'après-midi. Les stands de ravitaillement sont ouverts. Les familles enlacent leurs champions trempés jusqu'aux os. Pour eux, c'est la fin d'une course rendue difficile par la météo. Malgré une blessure récente, Benjamin Quenelisse, Rémois depuis 3 ans, était au rendez-vous pour le 10 kilomètres : "enfin, c'est fini, c'est vrai que c'était très compliqué, surtout que je sors de blessures aux ligaments, donc je suis content d'avoir fini et fait un bon temps"
 


Cette 5e édition proposait, pour les trois options, des boucles partant de la rue Libergier, devant la cathédrale, et se terminant aux promenades jouxtant la gare de Reims. Pour certains coureurs comme Jean-Baptiste, cette course était aussi un défi personnel. Il a été le premier à prendre le départ des 10 kilomètres ce matin, avec son fauteuil adapté. 
 



12h : les derniers coureurs terminent le parcours

Beaucoup de coureurs restent encore sur le parcours à midi. La circulation devrait reprendre sur l'ensemble du parcours vers 14 heures. Ceux qui ont terminé on le droit à un petit encas et une médaille en récompense de leurs efforts.
 

 

Les coureurs ayant terminé leur parcours font le plein de bananes et de fruits secs après leur effort. / © Cécile Banasik / France Télévisions
Les coureurs ayant terminé leur parcours font le plein de bananes et de fruits secs après leur effort. / © Cécile Banasik / France Télévisions



11h30 : l'arrivée du 10 kilomètres

Les premiers coureurs ont terminé le circuit de 10 kilomètres en une demi-heure. Julien Rebeck a bouclé le parcours en 31' 23" et Justine Pattou, en 38' 29". Félicitations !

 



La vainqueur chez les filles, Justine Pattou, professeur des écoles, est ravie. "Le parcours était super par rapport à l'année dernière. (...) Faut pas changer le parcours, il faut le laisser comme ça !" conseille-t-elle.
 


11h20 : le podium du marathon

La première marathonienne est arrivée quelques minutes après. Coralie Baudoux a réalisé un temps de 2h 58' 25". "Je suis ravie ! (...) J'étais mouillée du début à la fin, mais le mental a pris le dessus, c'est pas grave !" résume la championne, déjà vainqueur en 2017.

 


11h05 : l'arrivée du marathon


Le premier marathonien vient de passer la ligne d'arrivée, avec un temps de 2h 34' 41". Antoine Rougieux est un habitué : fraîchement revenu du marathon de Berlin et du Sedan-Charleville, ce licencié de l'Esfra Reims était déjà arrivé vainqueur ex aequo l'an dernier.
 



11h : départ du 10 kilomètres

Les 8 000 dossards ont pris le départ dans la rue Libergier à 11 heures pile.
 
 

10h45 : on s'échauffe pour le 10 km

Le départ sera donné à 11 heures, toujours dans la rue Libergier. Leur parcours décrit une boucle dans le centre-ville de Reims avec un passage de l'autre côté du canal.
 

 
Les coureurs du 10 kilomètres foulant les pavés de Reims, le 20 octobre 2019. / © Matthieu Mercier / France Télévisions
Les coureurs du 10 kilomètres foulant les pavés de Reims, le 20 octobre 2019. / © Matthieu Mercier / France Télévisions

 


10h05 : la réaction de la gagnante du semi-marathon

Manon Trapp, qui a remporté l'épreuve féminine, participe pour la première fois. "J'appréhendais un peu la distance, mais ça s'est vraiment bien passé !" Cela s'est tellement bien passé qu'elle a même battu le record de France pour un semi-marathon, alors que c'est son premier à 19 ans !

 
 

10h : les podiums du semi-marathon

  • Le premier arrivé a terminé l'épreuve en 1h 11' 40"
  • La première arrivée a terminé en 1h 15' 47"
 
 

9h50 : pendant ce temps, dans la montagne de Reims

Alors que les semi-marathoniens passent la ligne d'arrivée, les marathoniens arrivent logiquement à mi-parcours. Ils ont commencé à attaquer la portion rurale de l'épreuve, sur les contreforts de la montagne de Reims. Le premier est passé au km 22, à Mailly-Montagne. Puis à Ludes, les coureurs longent les vignes avant de revenir dans l'agglomération rémoise.
 



9h45 : arrivée du semi-marathon

Les premiers arrivés du semi-marathon ont avalé les 21,095 kilomètres en un peu plus d'heure heure, vers 9h45.

 

    8h30 : départ du semi-marathon

    Le départ du marathon et du semi-marathon a été donné dès 8h30 rue Libergier, face à la cathédrale de Reims, alors que des trombes d'eau s'abattent sur la ville. 1 400 marathoniens et 4 500 semi-marathoniens se sont élancés sur les deux plus grands parcours de l'événement.
     


    8h28 : un petit clapping avant le départ

    Selon l'organisation, près de 15 000 coureurs sont partis au top départ. Pour s'encourager, les participants ont participé à un grand clapping avant le départ.

     

     

    8h25 : des participants confiants

    Croisé juste avant le départ, Frédéric est plutôt confiant. "Ça va, j'ai fait plusieurs fois le marathon, une fois le dix et maintenant le semi,  confie-t-il. Aujourd'hui, il ne fait ni trop chaud ni trop froid, mais ça risque de glisser sur les pavés. J'espère le faire en 1h50 !"

     
    Avec le semi-marathon cette année, Frédéric (en vert) a testé toutes les distances du Run in Reims ! / © Cécile Banasik / France Télévisions
    Avec le semi-marathon cette année, Frédéric (en vert) a testé toutes les distances du Run in Reims ! / © Cécile Banasik / France Télévisions


    Katiça et Sylvain ont eux aussi choisi ​​​​​​de s'attaquer à l'épreuve reine. Le second est encore néophyte et compte bien sur le soutien et l'expérience de sa cooéquipière. Juste avant le départ, le duo affiche un sourire à toute épreuve. "On espère le terminer en 4h58," défie Katiça.

     


    Cécile débute ce matin son premier semi-marathon. Motivée, elle avoue avoir "un peu d'appréhension".

     



     

    Restriction de circulation dans le centre-ville

    Attention si vous souhaitez stationner ou circuler dans le centre de Reims ce jour-là ! À partir de 2 heures du matin ce dimanche, il sera impossible de s'engager sur le parcours en véhicule. Prévoyez de prendre les transports en commun ou de privilégier la marche (ou la course) si vous comptez vous rendre en centre-ville !

     


    Les coureurs ont pu récupérer leurs dossards à la maison de champagne Pommery depuis le 18 octobre. Les motivations, bien réelles, s'avèrent diverses : si certains viennent pour la compétition, d'autres participent avant tout pour le plaisir et la convivialité.

     
    14.000 coureurs attendus au Run in Reims 2019 : quelles sont leurs motivations ?
    14.000 participants sont attendus pour l'édition 2019 du Run in Reims. Ces derniers viennent récupérer leurs dossards à la maison de champagne Pommery depuis le 18 octobre, deux jours avant la course. Certains nous ont fait part de leurs motivations. - France 3 Grand Est - Reportage : Alexandre Hébert et Philippe Mercier.

    Sur le même sujet

    Le dépannage de la voiture de gendarmerie

    Les + Lus