Coronavirus : l'édition 2020 de Run in Reims annulée

Elle devait avoir lieu le 11 Octobre 2020 mais finalement cette course est annulée. Le maire de Reims explique sa décision dans un communiqué. Les participants inscrits seront remboursés. 

© Sophie Béchir / France 3 Champagne-Ardenne
L'information a été confirmée dans un communiqué adressé ce lundi 7 septembre 2020. " C’est la mort dans l’âme que le Maire de Reims, Arnaud Robinet − en concertation avec Amaury Sport Organisation (ASO)− a pris la décision d’annuler l’édition 2020 de Run In Reims, qui devait se dérouler le 11 octobre". 
 

Cause sanitaire


"La dégradation de la situation sanitaire et les mesures qui en découlent ne permettant pas d’accueillir les concurrents dans les meilleures conditions, le Maire − en concertation avec Amaury Sport Organisation − a pris la responsabilité de protéger ses concitoyens. Il n’était pas non plus question de proposer aux participants une édition dévaluée".

Remboursement

"Conformément aux engagements qu’elle avait pris, la municipalité remboursera le montant des inscriptions au cours des prochaines semaines. Le Maire de Reims donne rendez-vous à tous les Rémois et passionnés de la course à pied en 2021".
Chaque année, cette traditionnelle course à pieds réunit des centaines d'adeptes sur le marathon, le semi-marathon et le 10 km.
 

On s'en doutait un peu. C'est compliqué de garantir la sécurité sanitaire des participants, je comprends donc la décision du maire.

Gilbert Marcy, vice-président de l'EFSRA
 

Run in Reims est aussi un gros évènement pour l'EFSRA, le club d'athlétisme de Reims qui a formé beaucoup de champions. "On s'en doutait un peu" confie Gilbert Marcy, vice-président du club.  "C'est dans l'air du temps. C'est compliqué de garantir la sécurité sanitaire des participants, je comprends donc la décision du maire. Déjà qu'en temps normal c'est une compétition difficile à organiser, les contraintes sont lourdes, il faut donc savoir raison garder". Et de poursuivre : "cela nous embete on va essayer de continuer les compétitions sur pistes et en stade pour garder quelques évènements, mais dans le contexte de la Covid avec le nombre de contaminations qui augmentent dans la Marne, il faut rester prudent. J'espère que tout cela va vite s'apaiser pour qu'on puisse reprendre les compétitions  sereinement en 2021". 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sport course à pied région grand est politique fusion des régions réforme territoriale coronavirus/covid-19 santé société