Festival Charabia à Reims : découvrez une programmation pleine de surprises

Plus sur le thème :

Du mardi 21 novembre au vendredi 1er décembre se tiendra la 6e édition du festival Charabia, qui met à l’honneur la langue française dans sa globalité. Encore plus avec les nouveautés de cette sixième édition organisée dans la ville de Reims. Découverte d’une programmation variée, autant du côté des artistes que des activités ou des lieux.

"Une superbe vitrine à cette langue poétique, noble et mouvante qu’est le Français et que nous chérissons”, voilà comment le maire de Reims, Arnaud Robinet décrit le festival Charabia, organisé sur les terres rémoises du 21 novembre au 1er décembre 2023. L’année dernière, 5.000 festivaliers s’étaient rassemblés pour cet événement  qui fait la part belle à l’écriture et l’oralité en s'érigeant en un rendez-vous incontournable “des amoureux des mots et des oreilles curieuses”. 

“Pourquoi défendre la langue française par le biais du festival ?”, s’enquiert Barcella, chanteur rémois à l’initiative  du festival avec la coopérative Ulysse Maison d’Artistes, avant de répondre : “D’abord car je suis fils de professeur de lettres, mais surtout parce qu’elle est d’une subtilité fascinante et un atout majeur de lien”, indique notre invité d’ICI 19/20 Champagne-Ardenne, ce vendredi 3 novembre. 

Des artistes éclectiques

Une sixième édition “tout public et convivial” qui rayonnera, parfois en simultané, sur plusieurs lieux : à La Cartonnerie, au Manège et à la Maison commune du Chemin Vert de Reims (Marne), mais aussi à Vitry-le-François pour le concert Rock de Mademoiselle K. Chanson française, pop, rap, slam… Les concerts, d’un à cinq chaque soir, se veulent familiaux et accessibles à tous. 

Ne reste plus qu’à faire un choix entre les 27 artistes programmés pendant 10 jours, dont 16 sont des jeunes qui démarrent leur carrière. Outre les têtes d’affiche Pomme, Georgio ou Thomas Fersen, se tiendra le 24 novembre une soirée dite “Découvertes”, tremplin pour des artistes émergents.

On retrouvera entre autres Jeanne Bonjour, chanteuse à l’univers “dansant et mélancolique” : 

Ainsi que, pour le côté local, San-Nom, rappeur rémois aux paroles percutantes :

Quand le festival se renouvelle

Grande nouveauté de cette année, la tenue d’un week-end littéraire avec Olivier Bas, directeur artistique et connu pour être jury de La Nouvelle Star et son émission CD’aujourd’hui sur France 2, qui a épaulé l'équipe pour son organisation. Au programme : lecture musicale par Catherine Ringer, dictée littéraire, dédicaces, tables rondes sur les différences entre écrire un roman et une chanson ou le rap comme nouvelle forme d’écriture… 

"L’idée est de donner une identité unique au festival en faisant rayonner la volonté de départ."

Barcella, chanteur rémois et co-organisateur du festival.

À noter également, une “parenthèse offerte aux enfants”, selon les mots du chanteur, avec trois journées de représentations scolaires pour un total de 600 élèves accueillis, qui assisteront notamment à un de Black Bones, ouvert au public et dont il reste des places. 

Ils participeront également à un atelier écritures et musiques animé par le groupe KKC Orchestra auprès des classes de 5e et 4e du collège Schuman. Un concert de restitution aura lieu à la MCCV et un clip sera également réalisé. Car, comme le rappelle le maire de Reims : “L’éducation culturelle des plus jeunes à l’art et par l’art est essentielle.”

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité