• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Portrait de Sébastien Hamel, celui qui veille sur les gardiens du Stade de Reims

Sébastien Hamel, entraîneur des gardiens du Stade de Reims / janvier 2018 / © Raphaël Doumergue / France 3 Champagne-Ardenne
Sébastien Hamel, entraîneur des gardiens du Stade de Reims / janvier 2018 / © Raphaël Doumergue / France 3 Champagne-Ardenne

Il est l'homme qui se cache derrière les gardiens du Stade de Reims. Sébastien Hamel les accompagne au quotidien.

Par FM

Entre Sébastien Hamel et ses trois goals, les deux leitmotives sont le respect et laconfiance. Arrivé, il y a trois ans de Châteauroux, le coach a su s'adapter très vite au profil de chaque joueur du Stade de Reims.


Douze buts encaissés à la mi-saiso​n


Une méthode qui fonctionne plutôt bien au vu des résultats. Les Rémois ont fini champions d'automne avec 44 points et seulement 12 buts encaissés.

Sébastien a toujours un œil sur le suivi médical de ses hommes. Tantôt confident, tantôt conseiller, il est aussi un peu ange-gardien, lui qui a passé plus de 15 ans à garder les buts.

En janvier 1999, lors des 16ème des finales de la coupe de la ligue, Sébastien Hamel est dans la cage havraise et son arrêt permet d'envoyer son équipe en huitièmes finales.

Du terrain au piano


Aujourd'hui, à 42 ans, c'est à travers ses joueurs qu'il continue de vivre sa passion pour le ballon rond. "Si je n'avais pas ça aujourd'hui, cela me manquerait", appuie-t-il.

Une fois dans sa bulle, ce père de famille de trois enfants peut passer des heures à répéter ses gammes qu'il a apprises, non pas au cours de solfège mais sur internet. "Avec les vidéos YouTube, on peut voir comment les gens jouent et positionnent leurs doigts sur les touches", commente-t-il en replaçant son smartphone sur le clavier.

L'ancien footballeur a parfois du mal à faire courir ses doigts sur les touches. Mais entre le football et le piano, Sébastien Hamel semble avoir trouvé l'accord parfait.

► Retrouvez le reportage de Bintou Sidibé et Raphaël Doumergue


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus