Reims : l'adolescent qui avait tiré un coup de feu dans le magasin Décathlon de Cormontreuil est en fuite

Magasin Decathlon - zone commerciale de Cormontreuil (Marne). / © Paul-Antoine Boudet - France 3 Champagne-Ardenne
Magasin Decathlon - zone commerciale de Cormontreuil (Marne). / © Paul-Antoine Boudet - France 3 Champagne-Ardenne

Un adolescent d'une quinzaine d'années qui avait tiré dans le magasin Decathlon situé dans la zone de Cormontreuil près de Reims, en mars 2019, est en fuite. Il avait été placé en détention provisoire le 15 mars pour tentative d'assassinat. 

Par LG/ M.M.

Le procureur de la République de Reims confirme ce samedi 15 février 2020 l'information révélée par nos confrères du journal l'Union. Un jeune garçon âgé de 17 ans est activement recherché après avoir pris la fuite au palais de justice en début de semaine, ors de son renouvellement de placement en centre éducatif fermé. Il était placé en détention depuis le 13 mars 2019, pour avoir tiré dans le magasin Decathlon situé dans la zone de Cormontreuil près de Reims. Un mandat d'arrêt a été ordonné par la Justice pour le retrouver.  

Lors des faits, l'adolescent aurait utilisé une arme longue (type fusil de chasse). Il avait rapidement été maîtrisé par un agent de sécurité du magasin, qui l'a plaqué au sol. Les clients ont été évacués de la surface commerciale. En fin de journée les 21 employés avaient été confinés dans le magasin. Il n'y a eu aucun blessé, mais deux personnes choquées avaient dû être conduites au CHU de Reims par les pompiers.
 

Six personnes placées en garde à vue le 14 mars

Selon nos informations, le mineur impliqué, né en 2003 (le tireur), est originaire de Reims. Il avait été placé en garde à vue.

Le 14 mars en milieu de journée, au lendemain des faits, six personnes avaient été placées en garde à vue à l'hôtel de police de Reims. Cinq garçons et une fille, tous mineurs, dont l'auteur du tir. Ces jeunes sont impliqués dans une affaire qualifiée d'assassinat. Un jeune aurait donc tiré avec un fusil dans le magasin Décathlon de Cormontreuil, en présence de 130 personnes, dont l'ensemble des coéquipiers (vendeurs) de Decathlon.

La direction régionale de l'enseigne avait alors accompagné ses salariés en tenant un discours de bienveillance. Avec la mise à disposition d'une cellule psychologique dans le cadre d'un accompagnement individuel. D'après nos informations, le tireur aurait peut-être agit dans le cadre d'un règlement de compte entre deux bandes de quartier. L'enquête le déterminera.

A l'issue de sa garde à vue, le tireur a été placé en détention provisoire et mis en examen pour tentative d'assassinat, port d'arme prohibé de catégorie C (fusil de chasse), et refus de fournir les données permettant de déverrouiller un téléphone portable.
La zone commerciale de Cormontreuil est située au sud de Reims. Elle accueille plusieurs milliers de clients chaque semaine dans les multiples enseignes commerciales de la zone. / © Paul-Antoine Boudet - France 3 Champagne-Ardenne
La zone commerciale de Cormontreuil est située au sud de Reims. Elle accueille plusieurs milliers de clients chaque semaine dans les multiples enseignes commerciales de la zone. / © Paul-Antoine Boudet - France 3 Champagne-Ardenne

Lors de son audition, l'adolescent avait reconnu les faits reprochés. Tout en assumant une volonté de tuer. Une information judiciaire est en cours depuis les faits. Le procureur de Reims, Mathieu Bourette, nous confirme espérer "retrouver rapidement ce jeune"

Sur le même sujet

Les + Lus