Émotion au Reims Champagne ULM, après la mort en Espagne d'une figure du milieu aéronautique

Le Rémois Alain Garnier est mort avec son copilote dimanche 15 septembre en Espagne. / © document remis
Le Rémois Alain Garnier est mort avec son copilote dimanche 15 septembre en Espagne. / © document remis

Alain Garnier, 73 ans, a perdu la vie dimanche 15 septembre en Espagne dans le crash de son avion lors d'une étape du Raid Latécoère-Aéropostale. Au Reims Champagne ULM où ce pilote confirmé était instructeur, l'émotion reste vive après sa disparition.

Par Mathieu Guillerot

Au club ULM de Prunay près de Reims, il était le grand-frère. Le sourire qui donnait des ailes aux amoureux du ciel. Alain Garnier est mort en volant, sa passion de toujours. Il avait 73 ans. Il laisse son épouse et ses trois enfants. Ce pilote chevronné est mort pendant un raid que tous les passionnnés d'aviation connaissent. Le Raid Latécoère-Aéropostale, en Espagne. 
 


Pour le président du club de Prunay, Marc Sinzot, l'annonce de sa mort a été un choc brutal. "C’était dans le club un instructeur pro, il était responsable de la formation, c'était un pilote chevronné, et il avait déjà fait ce raid une fois. Alain est parti jeudi dernier avec son ulm et avec un ami. Ils se sont retrouvé à Arcachon, ils se sont entraînés là bas...". Dans un post Facebook, le club évoque sa tristesse en reprenant une phrase de St Exupéry. 

Faites que le rêve dévore votre vie afin que la vie ne dévore pas votre rêve
-Antoine de Saint-Exupéry

 

 

"Une figure joviale"

Alain Garnier passait la plupart de son temps au club ULM de Reims Champagne. Déjà les souvenirs remontent pour ses amis. "On avait fait un barbecue ensemble au club la semaine dernière, il aimait la fête, il rigolait, et il était très apprécié des autres, c'était un homme cool, fort de son expérience, sympa. Il aimait rigoler. Alain, c’était une figure joviale ". Décrit comme indispensable pour ce club dont il assurait la communication, Alain Garnier réalisait des montage photos de vols. Il avait chez lui un disque dur partagé que chacun pouvait consulter. Une mémoire de pilote local. 

Sur les réseaux sociaux, les témoignages de reconnaissance sont nombreux. Parmi eux, celui d'Etienne. "Toutes mes condoléances à la famille d’Alain et à la grande famille de Reims Champagne ULM, je garderai l’image d’un instructeur pétri de compétence, jamais avare de conseils, emprunt de modestie malgré ses nombreuses heures de vol. Une immense perte d’un pilote et d’un grand homme. En pensées avec vous tous, amicalement"

Instructeur ulm depuis deux ans, ce septuagénaire pilotait aussi des avions. L'heure est aujourd'hui au recueillement, et au soutien de sa famille. "On va réfléchir à une manière de lui rendre hommage, mais au lendemain de l'annonce de sa mort, personne n’avait envie de voler". Aujourd'hui les membres du club sont abasourdis. Personne ne comprend comment ce drame a été possible.  Une cagnotte  a été lancée pour la famille. Pour l'instant, la date des obsèques n'est pas encore connue.






 

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus