• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Reims: un homme tué par balle dans le quartier Châtillons

l'entrée de l'immeuble du 32 de la rue Pierre-Mougne à Reims devant laquelle le jeune homme a été tué / © Johanna Albrecht, France 3 Champagne-Ardenne
l'entrée de l'immeuble du 32 de la rue Pierre-Mougne à Reims devant laquelle le jeune homme a été tué / © Johanna Albrecht, France 3 Champagne-Ardenne

Un homme âgé d'une vingtaine d'années a été tué par arme à feu lundi 6 mai vers 22h dans le quartier Châtillons à Reims. Une enquête a été ouverte pour meurtre.

Par M.C avec Daniel Samulczyk et AFP

Les faits se sont déroulés lundi 6 mai vers 22h, sur le parking d’un immeuble, au 32 rue Pierre-Mougne à Reims. Un homme, âgé de 24 ans, a été tué par balle. A leur arrivée, les sapeurs-pompiers de Reims ont tenté de réanimer la victime, qui a été déclarée décédée par le médecin du SAMU. Il a été la cible d'au moins un tir de carabine 22 long rifle en pleine poitrine. Le tireur, dont l'identité n'est pas connue, a pris la fuite. Dans le voisinage, un couple âgé témoigne d’une altercation entre plusieurs individus juste avant les faits.

On a entendu une forte dispute entre plusieurs personnes vers 22 h , certains disaient : "Casses-toi !, casses-toi !" ,je n’ai pas entendu de coup de feu mais il y avait ensuite à côté du corps du jeune homme un club de golf et la police l’a numéroté pour l’enquête et ils sont restés une bonne partie de la nuit sur le parking
- Un voisin de quartier-

 
La rue du boulevard des Phéniciens dans le quartier Châtillons à Reims / © Johanna Albrecht, France 3 Champagne-Ardenne
La rue du boulevard des Phéniciens dans le quartier Châtillons à Reims / © Johanna Albrecht, France 3 Champagne-Ardenne

Les circonstances et le mobile de ce meurtre n'ont pas encore été déterminées. Il pourrait s'agir d'un différend personnel. L'auteur du ou des coups de feu est toujours en fuite ce mardi. "Une enquête de flagrance a été ouverte pour meurtre et confiée au Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Reims", a indiqué le procureur de la République de Reims Matthieu Bourrette, sans donner plus de précisions à ce stade.
 

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus