Reims : Lorànt Deutsch en tournage, il court après l'Histoire pour sa chaîne "à toute berzingue"

Pour sa chaîne Youtube « A toute Berzingue ! », l’historien auto-proclamé fait étape à Reims. Il y tournait ce mercredi 9 septembre une vidéo de 5 minutes pour donner envie aux internautes de découvrir la ville. Une visite express à la poursuite de l’Histoire.
 

Ce mercredi, le comédien Lorànt Deutsch a fait étape à Reims pour tourner une vidéo consacrée au patrimoine de la Cité des Sacres
Ce mercredi, le comédien Lorànt Deutsch a fait étape à Reims pour tourner une vidéo consacrée au patrimoine de la Cité des Sacres © Layla Landry
Il est pressé et il parle vite Lorànt Deutsch. Sûrement parce qu’il est avide de découvrir et de partager son amour pour l’Histoire. Ce mercredi 9 septembre, pour sa chaîne Youtube « A toute Berzingue ! », il faisait étape à Reims. Le principe est simple : raconter en 5 minutes une ville par son histoire et ses monuments. Petit plus : il fait tout à pieds et en courant.
 
Lorànt Deutsch sort en courant de la cathédrale de Reims qu'il est venu visiter pour sa chaîne Youtube
Lorànt Deutsch sort en courant de la cathédrale de Reims qu'il est venu visiter pour sa chaîne Youtube © Layla Landry

"Je cours, parce qu’aujourd’hui, on est dans une époque du tout, tout de suite et où tout va très vite. On exige d’avoir l’information immédiate, on exige d’avoir tout de manière inexorable et ça pour tous les domaines de la vie. En plus, je parle vite, ça correspond bien à mon idée de raconter les choses de manière rapide, accessible et immédiate. Tout ça pour dire que finalement l’Histoire n’est ni coincée ni figée dans de longues études et dans de longues réflexions", nous explique-t-il devant la cathédrale, son premier arrêt à la Cité des Sacres.
 
Lorànt Deutsch tourne sa vidéo consacrée à Reims. Première étape : le parvis de la Cathédrale
Lorànt Deutsch tourne sa vidéo consacrée à Reims. Première étape : le parvis de la Cathédrale © Layla Landry

Sur le parvis de Notre-Dame, arrêt obligé devant l’ange aux sourire. Le comédien, historien auto-proclamé, est assez vite reconnu par quelques Rémois. Il a le contact facile. "Je suis super contente d’avoir pu le rencontrer, et j’adore ce qu’il fait. Il est vraiment doué pour vulgariser et rendre accessible les choses", nous intime cette passante qui s’amuse à filmer Lorànt Deutsch en train de tourner sa propre vidéo.
 

"Une porte d'entrée"

"Ce que j’aime c’est l’idée de montrer aux gens que, où qu’ils habitent, où qu’ils soient, il y a des histoires à raconter. Il n’y a qu’à lever les yeux. Moi, j’oriente un peu le regard, je raconte quelques petites anecdotes mais je ne suis qu’une porte d’entrée pour vous donner envie de venir à Reims ou ailleurs", nous raconte Lorànt Deutsch.
 
Voir cette publication sur Instagram

🎥En plein Tournage #Episode #Reims #Atouteberzingue 📽🎞 #ATB #Merci à tous ! @grandreims @villedereims @reimstourisme @igersreims @igerschampagne @france3champagneardennes @stadedereims @tedxreims @nadege_remoise @region_hautsdefrance @laregiongrandest @mon_grand_est @unionardennais @artdevivrealaremoise @petitfutereimschampagne @exploregrandest.officiel @visitgrandest @artdevivre_a_la_champenoise @reimsgoodnews @reimsguide @reimspassionnement @continentalreims @champagneardenneactu @reimsgoodnews #Histoire #ville #France #culture #curiosite #love #Like

Une publication partagée par Lorànt Deutsch (@lorantdeutschofficiel) le



Faire une vidéo sur la Cité des Sacres, il en avait envie depuis deux ans, mais les travaux de la Porte Mars ont retardé sa venue car c’est un des monuments qu’il tenait à montrer sur sa chaîne. « Je raconte l’Histoire à travers les grands chapitres comme on nous l’a appris : découpée en 5 grandes périodes : l’Antiquité, le Moyen-Âge, la Renaissance, l’époque moderne et l’époque contemporaine. Et donc pour Reims, j’ai cherché 5 vestiges accessibles gratuitement pour tout le monde. » détaille-t-il.

La Cathédrale, la Place Royale, la Porte Mars, Lorànt Deutsch visite la ville au fil de son histoire et tient à garder secrets les quelques autres lieux qu’il a sélectionnés. La vidéo doit être publiée sur sa chaîne Youtube deux jours avant les journées du patrimoine les 19 et 20 septembre 2020.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture patrimoine histoire réseaux sociaux société région grand est