Reims Métropole : installation du conseil communautaire

Premier Conseil Communautaire - Reims Métropole / © Photo : Caroline Moreau - France 3 Champagne-Ardenne
Premier Conseil Communautaire - Reims Métropole / © Photo : Caroline Moreau - France 3 Champagne-Ardenne

Depuis le 1er janvier 2013, la communauté d'agglomération de Reims Metropole s'est agrandit pour désormais compter seize communes, contre six auparavant.

Par Caroline Moreau

Le 1er janvier 2013 est entré en vigueur le mariage de seize communes de l'agglomération, décidé la préfecture en juillet 2011, conformément aux directives imposées par la loi de réformes des collectivités territoriales du 16 décembre 2010, qui prévoyait de nouveaux schémas départementaux de coopération intercommunale. La première copie préfectorale prévoyait une communauté élargie à 21 communes (avec Courcy, Brimont, St-Thierry, Merfy, Chenay - toutes ont refusé l'adhésion), pour finalement la ramener à 16.
Reims Métropole : Installation du conseil communautaire
Election de la présidence et des conseillers de Reims Métropole à 16 communes.

Avant composée de six communes (Reims, Cormontreuil, Bétheny, Bezannes, St-Brice-Courcelles, Tinqueux), elle regroupe désormais :
  • Reims
  • Cormontreuil
  • Betheny
  • Taissy
  • Tinqueux
  • St-Brice-Courcelles
  • Bezannes
  • Puisieulx
  • Trois-Puits
  • Prunay
  • St-Léonard
  • Sillery
  • Cernay-les-Reims
  • Champigny
  • Villers-aux-Noeuds
  • Champfleury
En gris clair, les nouvelles communes qui rejoignent l'agglomération / © Reims Metropole
En gris clair, les nouvelles communes qui rejoignent l'agglomération / © Reims Metropole

Du changement dans les compétences des communes

Avec leur intégration dans Reims Metropole, les dix nouvelles communes adhérentes voient certaines de leurs compétences changer. Elles peuvent toutefois, sur certains domaines d'action, garder leur autonomie.

Compétences obligatoirement du ressort de Reims Metropole

  • Le développement économique (zones d'activités industrielles, commerciales, artisanales, actions de développement économique d'intérêt communautaire)
  • L'aménagement de l'espace communautaire (transports urbains, zones d'aménagement concerté d'intérêt communautaire)
  • Equilibre social de l'habitat (programme local de l'habitat, actions et aides financières en faveur du logement social)
  • la politique de la Ville de la communauté (contrat urbain de cohésion sociale, aide aux victimes, lutte contre la délinquance, ...)

Compétences optionnelles

  • L'eau et l'assainissement (alimentation en eau potable, réseaux, stations d'épuration)
  • la protection et la mise en valeur de l'énvironnement et du cadre de vie (collecte et traitement des déchets ménagers, lutte contre la pollution de l'air, soutien aux actions de maîtrise de l'énergie, ...)

Compétences facultatives

  • L'enseignement supérieur, la recherche et l'innovation (participation à l'implantation de nouvelles formations, soutien aux actions de développement dans l'enseignement supérieur, ...)
  • Les espaces publics (création et entretien de voiries, éclairage public, gestion des jardins familiaux appartenant à la communauté, fourrière automobile, aménagement de la Coulée verte, ...)
  • L'aménagement (études d'urbanisme, participation à l'animation du Pays rémois)
  • Les nouvelles technologies d'information et de communaication (Aménagement du haut débit, de la fibe optique, ...)
  • Lutte contre l'incendie
  • Archéologie préventive
  • Développement durable (biodiversité, ...)
Pour en savoir plus, dossier spécial dans le dernier numéro de Reims Métropole (p. 23 à  31) : à télécharger ici

Nombre de sièges par communes

 / © RM
/ © RM
Reims Métropole : les enjeux
Composition et rôle du conseil communautaire de Reims Métropole.

Des habitants opposés à cette fusion : exemple à Taissy

Les habitants de Taissy, l'une des dix nouvelles communes de Reims Metropole, ne semblent guère réjouis par leur entrée dans l'agglomération. Il faut dire qu'ils vont en payer le prix fort :

  • coût du ramassage des ordures ménagères : x 3. Jusqu'ici en effet, les particuliers ne payaient qu’1/3 du coût du ramassage, le reste étant pris en charge par la communauté de communes de Taissy, grâce à la taxe professionnelle. Cette hausse ne devrait pas trop se sentir si la commune arrive à baisser en parallèle les impôts locaux sur lesquels elle a la main, c'est-à-dire la taxe d'habitation et l'impôt foncier.
  • taxe professionnelle : hausse de 50%. Cette hausse sera étalée sur 5 ans. Avec une autre nouveauté : la taxe de transport dont toutes les sociétés de plus de 9 salariés doivent s’acquitter
  • prix de l'eau : +20%
En contrepartie, les taissotins espèrent du changement côté transports avec ce raccordement à la structure intercommunautaire. Des liaisons plus régulières avec le reste de la métropole pourront voir le jour. D’ores et déjà, des bus à la demande sont à l'étude. Les élus se sont notamment rendus à Mulhouse pour étudier comment ce service fonctionne.
Parmi les points encore en suspens en mairie, la question du transport scolaire. Jusqu’à maintenant géré par le Conseil Général, ce service devient de la compétence de l’agglomération. La convention qui doit transférer la compétence reste à signer.

Reims Métropole s'agrandit : réaction des Taissotins
Taissy fait partie des 10 nouvelles communes rattachées à l\
Daniel Bonnet, le maire de Taissy, espère que la métropole apportera un soutien logistique aux petites communes et sait que cette nouvelle aventure ne sera pas simple.
Taissy aura 2 sièges sur les 82 que compte le conseil communautaire. Première séance le 9 janvier. Reims Métropole aura ensuite 2 mois pour élaborer son budget et répondre ainsi aux questions encore en suspens.


Revoir nos reportages

Ci-dessous deux reportages que nous avons consacré à cette extension de Reims Métropole.
Agrandissement de Reims Métropole, la première copie
Reportage du 22 avril 2011, quand la préfecture prévoyait le rattachement de Courcy et Brimont - donc des terrains de la BA112 - à l\
Agrandissement de Reims Metropole : les pour et les contre
Reportage du 7 juillet 2011, alors que le conseil communautaire de Reims s\

Sur le même sujet

À Montier-en-Der, les photographes empruntent du matériel avant de l'adopter

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne