SNCF : pour l'instant, pas de hausse des tarifs prévues pour les TER en région Grand Est en 2023

Publié le Mis à jour le

Contrairement à d'autres régions en France, les tarifs des trains régionaux ne devraient pas augmenter en région Grand Est en janvier 2023. Malgré tout, des augmentations pourraient être décidées dans le courant de l'année prochaine.

Quel sera l'impact de la hausse des coûts de l'énergie pour les utilisateurs des trains régionaux en région Grand Est ? Pour l'instant, les tarifs ne devraient pas évoluer au début de l'année prochaine selon Thibaud Philipps, vice-président de la région chargé des transports : "Chaque augmentation doit être votée en séance plénière, et pour l'instant ce n'est pas à l'ordre du jour".

Toutefois, l'élu préfère temporiser : "Pour l'instant on attend la facture détaillée de la part de la SNCF, mais on sait bien que ça va augmenter. Actuellement, la région paie 445 millions d'euros par an à la SNCF, l'augmentation pourrait avoisiner les 100 millions d'euros".

Des chiffres qui s'ajoutent à une autre augmentation : celle des tarifs des péages ferroviaires. En effet, à chaque fois que l'entreprise SNCF Mobilités fait rouler un train, elle doit payer un droit de péage auprès de l'entreprise SNCF Réseau. Ces tarifs devraient augmenter de 2,4 % en 2023 et 8 % en 2024.

Les associations d'usagers vigilantes 

Du côté de la FNAUT (Fédération nationale des associations des usagers des transports), on tient à rappeler que cette année les tarifs des tickets ont déjà augmenter de 5 % et ceux des abonnements de 4 %. "Ce n'est pas du tout le moment d'augmenter", estime François Giordani président de la FNAUT Grand Est. "Les gens sont déjà pénalisés par la baisse du nombre de trains. Si les tarifs augmentent, ce serait un coup dur en plus." 

D'après Jean-Pierre Farandou, président de la SNCF, la facture d'électricité de l'entreprise de transports devrait augmenter d'au moins 1,6 milliard d'euros en 2023. La moitié de ce surcoût concernerait les TER. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité