TÉMOIGNAGE : "J'étais devenue le bouc-émissaire pour tout", la Youtubeuse Satine Wallé raconte son harcèlement scolaire

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marion Fontaine
Satine Wallé, artiste et youtubeuse, 16 ans, publie deux livres de témoignage sur le harcèlement scolaire.
Satine Wallé, artiste et youtubeuse, 16 ans, publie deux livres de témoignage sur le harcèlement scolaire. © Kevin Amedien

Après l'avoir subi pendant des années, Satine Wallé, une jeune femme installée à Sézanne (Marne) s'engage contre le harcèlement scolaire et publie deux autobiographies romancées où elle raconte son histoire. 
 

"C'est dingue de se dire que les humains peuvent être si dégueulasses, les uns avec les autres". Un constat qui s'est douloureusement imposé à Satine Wallé, une jeune femme désormais habitante de Sézanne dans la Marne. Lorsque ses camarades d'école ont commencé à la harceler. Des brimades quotidiennes, auxquelles s'ajoutaient parfois des coups. En racontant son histoire dans deux livres, la jeune artiste, aujourd'hui devenue youtubeuse, musicienne et comédienne veut utiliser sa notoriété pour sensibiliser les jeunes comme les adultes sur le harcèlement scolaire. 

Du haut de ses seize ans, la jeune sézannaise revient calmemement sur ses années qui l'ont marquée au plus profond d'elle-même, avec recul et maturité. Au début, "je pensais qu'ils rigolaient, que c'était un truc entre potes", se souvient-elle. Elle venait alors d'être sélectionnée pour la deuxième saison de The Voice Kids, une émission de télévision musicale réservée aux 6-15 ans, et finissait son année de CM2. Elle ajoute : "On me disait 'tu te la pètes trop', on lançait des rumeurs sur moi, on m'insultait. J'étais devenue le bouc-émissaire pour tout". Ces attaques persistent durant ses années de collège. 
 

 

"Je suis à genoux, devant tout le monde qui se moque de moi"

"Dans cette solitude", le monde virtuel devient sa seule échappatoire. "Je me réfugiais sur YouTube et dans les jeux vidéos. Je parlais à des gens qui habitaient plus loin". Ce sont eux qui la pousse à lancer sa propre chaîne Youtube. Elle y poste des reprises de chansons, des vlogs, s'accompagne au ukulélé, et gagne en notoriété. "Sans ça, j'aurais encore plus mal vécu cette période", affirme-elle.  

Elle trouve la force de réagir après le coup de trop : celle qu'elle croyait être sa meilleure amie lui donne une gilfe devant tout le monde. "Et là, je me retrouve à terre. A genoux devant tout le monde qui se moque de moi. C'est là que je me dis qu'il y a quelque chose qui ne va pas", souffle-t-elle. L'adolescente en parle alors à ses parents, qui se démènent pour faire cesser le harcèlement de leur fille. Mais nouveau coup dur : "je n'étais pas soutenue par le personnel de mon collège, déplore Satine, pourtant, je n'étais pas le seul cas de harcèlement". La seule solution pour elle est de "fuir". La famille Wallé déménage alors de la Dordogne et s'installe à Sézanne, dans la Marne. Dans son nouvel établissement, Satine retrouve une scolarité normale. 
 

Alerter les consciences

Deux premières parties de concert (Big Flo et Oli, et Gims), 709.000 abonnés sur Youtube et un poste d'animatrice sur la chaîne DisneyChannel plus tard, Satine Wallé a sorti un livre en septembre 2019 en collaboration avec Catherine Kalengula. Une autobiographie romancée qui reprend son parcours, dont son harcèlement. "Les plus jeunes doivent avoir conscience de ces atrocités, explique-t-elle, et puisque je les ai vécues, je peux me mobiliser et raconter l'enfer que c'était"
 
Deux mois après la sorti du premier tome de Satine, la suite est déjà écrite et sera publiée mercredi 18 novembre. Satine Wallé y narre son déménagement à Sézanne, ainsi que les séquelles laissées par le harcèlement. "J'étais tellement traumatisée par le harcèlement scolaire que j'ai voulu suivre les cours avec le CNED", confit-elle. Même aujourd'hui, elle admet qu'elle a toujours peur. Peur que ses anciens harceleurs reviennent, qu'ils nient leurs actions, qu'ils lâchent sur elle "une avalanche de haine sur les réseaux sociaux". Pour l'instant, la jeune fille assure qu'elle a reçu énormément de messages de soutien. 

Et lorsqu'elle prend du recul sur "cette période difficile" qui a duré quatre ans, Satine se félicite. "De mes 11 ans jusqu'à mes 14 ans, j'ai réussi à dépasser tout ça. Je suis fière d'avoir surmonté cette épreuve". Alors, si elle peut aider d'autres personnes victimes de harcèlement, "ce serait génial""Chaque personne réagit de sa façon, mais si certaines se reconnaissent en moi, je leur conseillerais de se calmer et de ne pas se poser trop de question. Il faut en parler, notamment à ses parents qui sont les premiers à pouvoir aider". Satine insiste : "Ce n'est jamais de votre faute"

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.