• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Metz: Marylène Bergmann prend sa retraite

Marylène Bergmann à Verdun, sa ville natale / © Sébastien Rock
Marylène Bergmann à Verdun, sa ville natale / © Sébastien Rock

Après 42 années passées sur les plateaux télé, Marylène Bergmann tire sa révérence.
Le 6 mai dernier, elle enregistrait sa dernière émission de télévision. Retour sur cette figure médiatique qui a marqué plusieurs générations de téléspectateurs français, belges et luxembourgeois.

Par Sébastien Rock

Début mai, après quatre décennies passées à l'antenne, Marylène part en retraite. 

Tout commence en 1975, lorsque Marylène Bergmann est élue Miss Lorraine à Auboué (Meurthe-et-Moselle). La victoire à peine digérée, quelque temps avant le concours national de Miss France, elle reçoit une équipe de télévision à son domicile de Verdun.
C'est l'occasion de découvrir un peu plus la jeune Verdunoise, au caractère déjà bien affirmé:

Je suis romantique, oui. Mais non, je ne suis pas une femme objet.
- Marylène Bergmann, interviewé en 1975

Maryléne Bergmann revient sur son titre de Miss Lorraine 1975
Marylène Bergmann reçoit une équipe de télévision à son domicile de Verdun. Elle a été élue Miss Lorraine en 1975 à Auboué, ce qui a lancé une carrière médiatique qui durera jusqu'en mai 2019, date de son départ à la retraite. - INA - France 3 Lorraine

Adulée par le public

C'est un premier pas dans le monde des paillettes et une rencontre, Jacques Navadic, émissaire de RTL Télévison, qui propose très rapidement à la jeune femme d'embrasser le monde de la télévision.
Là, tout va très vite.
Marylène, multi-casquettes, tour à tour speakerine, animatrice puis journaliste-présentatrice du journal télévisé crève l'écran. Une époque dorée où les expériences s'enchaînent.

"Un de mes plus beaux souvenirs, c'est le train des jouets", précise Marylène Bergmann. "Nous sillonnions en train la Belgique, le Luxembourg et l'Est de la France pour récolter des jouets ou de l'argent pour les personnes et les associations qui en avaient besoin." 

Personnalité publique, souvent adulée et rarement décriée, Marylène garde la tête sur les épaules. Artiste-peintre à ses heures (elle avoue cependant avoir mis quelque peu de côté ses pinceaux), Marylène ajoute, sans détour:  "la retraite, je l'attendais avec impatience, ce qui surprend beaucoup de gens, j'aspire à une vie plus calme". 

Marylène Bergmann prend sa retraite

Sa vie médiatique, Marylène a fait une croix dessus: peut-être participera-t-elle, de temps en temps, à des émissions en tant qu'invitée, mais pas plus.

A 62 ans, Marylène Bergmann ambitionne de vivre à son rythme, de se nourrir de lecture, de cinéma, de visiter des lieux historiques, de partager des moments avec les gens qu'elle aime.
"C'est ça la vie!", conclut-elle, le visage rayonnant.
 

Sur le même sujet

Concours d'éloquence 4ème

Les + Lus