Les raisons qui ont conduit Jean-Marc Fournel à démissionner de son poste de maire

C'est un coup de tonnerre politique dans le Pays-Haut. Jean-Marc Fournel, le maire socialiste de Longwy (Meurthe-et-Moselle) a démissionné après avoir dirigé la ville pendant 12 ans. Son successeur sera élu dimanche 25 février 2024, lors d'un conseil municipal.

Depuis le 20 janvier 2024 et la présentation des vœux à la population, il n'y avait plus beaucoup de mystère. Ce jour-là, Jean-Marc Fournel avait indiqué qu'il s'agissait de ses derniers vœux en tant que maire. Quelques jours plus tard, l'élu socialiste de 66 ans a adressé sa lettre de démission à Françoise Souliman, préfète de Meurte-et-Moselle qui l'a acceptée.

C'est ainsi que depuis le 16 février, Longwy n'a plus de maire. C'est le premier adjoint Vincent Hamen qui assure l'intérim jusqu'à l'élection du nouveau premier magistrat qui interviendra dimanche lors d'un conseil municipal. Les électeurs n'auront donc pas à retourner aux urnes. 

Les raisons d'un départ

Devenu maire en 2006, battu aux municipales de 2008 par Edouard Jacque de seulement 43 voix, Jean-Marc Fournel est redevenu maire en 2014 puis a de nouveau été réélu en 2020.

C'est une décision que je mûris depuis quelques mois. J'observe que les enquêtes d'opinion, année après année, indiquent que les Français souhaitent un renouvellement du personnel politique

Jean-Marc Fournel, ancien maire de Longwy

C'est donc au beau milieu de son mandat qu'il tire sa révérence pour laisser la place aux jeunes : "C'est une décision que je mûris depuis quelques mois. J'observe que les enquêtes d'opinion, année après année, indiquent que les Français souhaitent un renouvellement du personnel politique et cela ne s'applique pas uniquement à nos ministres, à nos députés ou à nos sénateurs. Cela s'adresse à l'ensemble des élus, maires compris, même si le maire reste l'élu préféré des Français. Tirant la conclusion de plus de 30 ans de mandat à la ville de Longwy et de plus de 12 ans comme maire, j'ai décidé de passer la main à des jeunes, ce qu'attendent nos concitoyens."

Selon toute vraisemblance, c'est son premier adjoint Vincent Hamen qui devrait lui succéder, Jean-Marc Fournel restant pour sa part conseiller municipal et conseiller communautaire. Ironie de l'histoire, en 2006, lors de son accession à la mairie, Jean-Marc Fournel avait bénéficié du départ en cours de mandat de Jean-Paul Durieux qui était maire depuis 17 ans. Un précédent qui se répète donc aujourd'hui.