Agression, accident, chien perdu... l'application SOS Samaritains vole à votre secours 24/24

durée de la vidéo : 00h01mn28s
Présentation de SOS Samaritains par son créateur Sacha Dali, policier à Nancy. ©France Télévisions

Panne de voiture, agression, chat coincé en haut d’un arbre… Et si vous pouviez compter sur quelqu'un dans n’importe quelle situation ? C’est possible ! Grâce à SOS Samaritains, une application gratuite d'entraide sur smartphone.

Jeudi 9 mai 2024, Aurélie Mehl se souvient bien. C’est sur une petite route de campagne, en Lorraine, qu’au mois de décembre dernier, elle percute avec sa voiture un animal. Tout de suite, sans paniquer, elle sort son téléphone portable.  Pas besoin d’appeler les secours. Elle lance immédiatement une alerte grâce à l’application SOS Samaritains.

On ne savait pas trop quoi faire. Dans ces cas-là je me suis dit qu’il n’était pas nécessaire de déranger les services d’urgence. Donc j’ai utilisé l’application.

Aurélie Mehl, abonnée à l'application

Aurélie Mehl raconte. "Sur le moment, on est stressé. Il y avait une autre personne en état de choc parce qu’elle était jeune conductrice. Du coup la voiture ne démarrait plus. Il y avait l’animal. On ne savait pas trop quoi faire. Dans ces cas-là, je me suis dit qu’il n’était pas nécessaire de déranger les services d’urgence. Donc j’ai utilisé l’application". Ainsi, en quelques minutes, une personne du village voisin s’est rendue sur place pour apporter son aide.

À l'autre bout du fil, des bénévoles, juste pour le plaisir d’être des bons Samaritains. "Ça montre qu’il y a de l’entraide et c’est vraiment important de nos jours. Je la conseille vivement. Elle est tellement simple d’utilisation et elle peut aider vraiment beaucoup de personnes", ajoute Aurélie. Les fameux samaritains sont inscrits sur l’application de façon gratuite, volontaire et bénévole.

Plusieurs niveaux d'alerte

Trois niveaux d’alerte existent pour signaler sa propre détresse. De la simple aide pour porter des courses à l’agression dans la rue…  Sacha Dali est un policier du commissariat de Nancy, en Meurthe-et-Moselle, depuis plus de vingt ans. C'est lui qui a créé l'application, SOS Samaritains. "Il faut plus ou moins que la personne se sente impliquée. En gros, vous dites : venez m’aider et ensuite, c'est tout simple. On vient. Et là, vous vous sentez impliqué, donc vous n’êtes plus un simple spectateur", dit-il.

Venez m’aider et ensuite, c'est tout simple. On vient. Et là, vous vous sentez impliqué, donc vous n’êtes plus un simple spectateur.

Sacha Dali, policier et créateur de l'application

En six mois, plus de mille abonnés se sont inscrits sur l’application. Elle peut fonctionner également à l’étranger.