Bébés flotteurs au Jardin Botanique

Publié le Mis à jour le
Écrit par Benoît de Butler .

L'idée du Jardin Botanique de Nancy, à Villers, était originale : proposer aux jeunes parents une photo du petit sur un nénuphar géant. La séance a fait le plein ce mercredi. Mais il n'est pas sûr que les gamins en gardent un bon souvenir.

Les Victoria cruziana, nénuphars géants d'Amérique du Sud, sont une des fiertés du Jardin Botanique Jean-Marie Pelt, le jardin du Montet à Villers-lès-Nancy. Leurs feuilles peuvent atteindre 2 mètres de diamètre ou plus. Cultivés dans la magnifique serre tropicale, ils s'insèrent dans un environnement qui évoque un morceau d'Amazonie.

Pour faire la promo du lieu (qui le mérite), la direction du jardin a donc eu l'idée de cette séance photo. Les Victoria sont au top de leur forme et supportent sans peine le poids d'un enfant jusqu'à quatre ans.

Le problème c'est que les petits, eux, ne sont qu'à moitié rassurés sur ce machin qui bouge, et qui plus est, tout mouillé.

On va le voir dans ce reportage, la photo de rêve a souvent tourné à la soupe à la grimace :

Le jardin botanique de Nancy organisait ce mercredi 6 juillet une séance photo sur des nénuphars géants. ©France 3 Lorraine
Pour consoler les petits, leurs parents pourront ce soir leur conter la légende du nénuphar géant. Les Tupi-Guarani se la racontent au coin du feu, quand il n'y a pas match. Je l'ai pêchée pour ma part sur Wikipédia.



Jaci, le dieu de la Lune, aimait bien les jolies filles et descendait sur terre la nuit pour faire son marché. Une nuit, Naia, une Indienne, tomba amoureuse de Jaci. Mais il était tard, il avait rendez-vous avec la déesse du Soleil et s'éclipsa comme un goujat.

Les anciens mirent Naia en garde : les filles emmenées par le dieu étaient changées en étoiles. Mais Naia ne les écouta pas et partit à sa recherche. Elle chercha la lune nuit et jour, franchit collines et fleuves pour l'attraper. La pauvre fille était un peu dérangée ; après l'éclipse, la saison des pluies était arrivée. Le ciel était d'un noir d'encre.

Un soir où elle se sentait très faible, elle errait sur les bords d'un lac. Soudain, à la faveur d'une éclaircie la lune apparut sur le miroir de l'eau. Folle de désir, elle se jeta dans le lac et s'y noya.

Jaci la vit et la transforma en une étoile hors du commun. Naia devint une fleur de nénuphar géant.





Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité