Coronavirus : 350 repas livrés gratuitement aux collégiens précaires par le département de Meurthe-et-Moselle

150 familles de collégiens précaires du Grand Nancy ont pu bénéficier vendredi 10 avril de 350 paniers repas gratuits. Les livraisons à domicile ont été assurées par une vingtaine d'agents volontaires du département de Meurthe-et-Moselle.
Pas de cantine pour les collègiens depuis le début du confinement. Alors la cantine vient jusque chez eux.

Pour cette première opération de solidarité du genre, 350 paniers repas ont été préparés dans les cuisines des collèges Chepfer (Villers-lès-Nancy) et Simone de Beauvoir  (Vandoeuvre-lès-Nancy).
Les équipes de cuisinier(e)s, composées d'agents volontaires du conseil départemental, ont repris leur service pour l'occasion. Dans le strict respect, bien sûr, de toutes les consignes d'hygiène et de sécurité.

Réseau d'éducation prioritaire

Les familles bénéficiaires ont été contactées en amont par les équipes de direction de leurs collèges. Il s'agit des familles qui paient habituellement le repas de cantine au tarif le plus bas (50 centimes).

Les établissements concernés par cette mesure sont ceux qui sont situés en réseau éducatif prioritaires (REP) : Albert Camus (Jarville), Jean Lamour (Nancy), La Fontaine (Laxou) et Simone de Beauvoir (Vandoeuvre-lès-Nancy). Sur le secteur du Grand Nancy, 150 familles ont répondu favorablement à cette offre.

Changement de métier 

Pour Laurent, chargé de l'entretien des véhicules du département, il a fallu se porter volontaire pour changer temporairement de métier : devenir livreur à domicile.

En confinement, on a le temps, donc je me suis senti obligé de rendre service en faisant ces livraisons.
- Laurent, agent de liaison département 54

Il s'est rendu en camionette sur le secteur de Maxéville. Quinze véhicules ont ainsi assuré les livraisons sur Nancy et les communes voisines. Au delà de l'aspect solidaire et volontaire de l'opération, une logistique assez compliquée et lourde à gérer.

Un panier repas bienvenu

Bénéficiaire du panier repas, Christelle est la maman d'une collégienne de Maxéville. Au menu pour sa fille : salade de tomate, lasagnes aux légumes et chocolat de Pâques. Ce repas équilibré et gratuit est une aubaine très attendue.

Le prix  des courses a beaucoup augmenté, en plus il y a des pénuries, donc tout est plus cher !
- Christelle, maman d'une collégienne

Un dispositif gratuit

Pour Mathieu Klein, président du Conseil Départemental, il fallait agir suite à la suppression forcée des repas à la cantine.

La crise sanitaire que nous traversons est lourde de conséquences pour les familles en situation de fragilité sociale, confrontées notamment à une précarité alimentaire accrue en période de confinement.

Paniers repas gratuits pour les collégiens ©France TV

Si les soucis logistiques sont résolus, cette initiative devrait être répétée et élargie prochainement aux autres colléges classés REP de Joeuf, Toul, Mont-Saint-Martin et Longlaville.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société solidarité éducation