Coronavirus : cabinets dentaires fermés, la difficile organisation des astreintes

Des astreintes dentaires seront mis en place dès lundi 23 mars 2020 en Meurthe et Moselle
Des astreintes dentaires seront mis en place dès lundi 23 mars 2020 en Meurthe et Moselle

Le Conseil National de l’ordre des chirurgiens dentistes a ordonné jeudi 19 mars 2020, la fermeture des cabinets dentaires sur tout le territoire. Des astreintes seront assurées avec un numéro de régulation des appels en Meurthe-et-Moselle : le 09 77 33 94 92.
 

Par Laurence Duvoid

Plus aucun cabinet dentaire ne doit être ouvert en Meurthe-et-Moselle depuis le jeudi 19 mars 2020 sous peine de sanctions.
592 dentistes sont en attente des consignes du Conseil Départemental de l’ordre des chirurgiens-dentistes pour la mise en place d’astreintes.

 Nous sommes parmi les professions les plus exposées. Tous les patients sont potentiellement à risque.
- Philippe Bichet, président du Conseil départemental de l’ordre des chirurgiens-dentistes

"Si on utilise une turbine, cela génère des aérosols et des microgouttelettes porteuses du virus, et comme on ne peut pas mettre un masque sur la bouche des patients, le risque est considérable", s’agace Philippe Bichet.
"Nous sommes en train de mettre en place des astreintes. Leur nombre dépendra des moyens que nous aurons. 80.000 masques sont réservés sur le territoire pour les dentistes. Puis répartis par département. Nous en aurons 580 en Meurthe-et-Moselle. Là, je suis en train de compter les surblouses que seuls les chirurgiens-dentistes ont en temps normal."

Philippe Bichet, président du Conseil départemental de l'ordre des chirurgiens-dentistes de Meurthe-et-Moselle- en train de compter les surblouses et charlottes en vue des astreintes dentaires liées au coronavirus. / © France Télévisions
Philippe Bichet, président du Conseil départemental de l'ordre des chirurgiens-dentistes de Meurthe-et-Moselle- en train de compter les surblouses et charlottes en vue des astreintes dentaires liées au coronavirus. / © France Télévisions

 

6 astreintes dès lundi en Meurthe-et-Moselle

"Nous allons sectoriser les astreintes", explique le dentiste. "En Meurthe-et-Moselle, 6 secteurs en bénéficieront d’astreintes : Toul, Lunéville, Nancy Ouest, Nancy Sud-Est, Pont-à-Mousson et Longwy."

Vous n’allez pas faire venir un patient de Longwy à Nancy pour se faire soigner.
- Philippe Bichet, président du Conseil départemental de l’ordre des chirurgiens-dentistes

Un numéro de régulation a été mis en place : le 09.77.33.94.92 pour réceptionner les appels des patients désireux de se faire soigner et leur communiquer le lieu du cabinet d’astreinte.
"Seules les urgences vraies seront traitées. Nous poserons un questionnaire au patient pour évaluer l’urgence d’une consultation", précise Philippe Bichet.

Les soins de confort devront donc attendre.
"Nous serons obligés de prioriser. Tout comme cela se fait en réanimation", constate Philippe Bichet, quelque peu agacé du comportement des gens irresponsables qui continuent à sortir se balader malgré le confinement. 
"Les gens n’ont pas pris la mesure de ce qu’il se passait ! Nous en avons au moins pour six semaines de confinement", s’énerve le dentiste.

580 masques en Meurthe-et-Moselle

"On a de quoi tenir 60 jours avec 580 masques FFP2", précise Philippe Bichet. "Sachant qu’un masque FFP2 peut se porter de 6 à 8 heures, j’ai posé la question aujourd’hui encore à un infectiologue. En revanche, il faudra changer de gants très très souvent, mais nous avons du stock, ce n’est pas un problème".
"Nous avons donné des consignes très claires aux dentistes qui seront d’astreinte. Etre à deux professionnels, désinfecter encore davantage son cabinet. Aucune revue à lire. Il faut être conscient que la situation est grave et que nous sommes particulièrement exposés en étant à quelques centimètres du patient."

Etre encore plus rigoureux

Le Docteur Ayham Mousa, chirurgien-dentiste à Nancy a reçu les consignes de l’ordre des chirurgiens-dentistes lui ordonnant de fermer son cabinet.

"J’avais pris la décision de fermer mon cabinet au lendemain des élections, dès lundi. Cette décision ne me surprend donc pas. Le risque est réel pour les dentistes! Je suis prêt à effectuer des astreintes comme de nombreux collègues. Il faudra être encore plus rigoureux qu’avant par rapport aux mesures d’hygiène. On peut par exemple porter des lunettes transparentes en plastique pour couvrir toute protection au niveau des yeux. Moi, j’utilise 30 à 40 paires de gants par jour ! A chaque fois que vous touchez le patient et que vous changez de surface, vous devez changer de gants, c’est la règle, aujourd’hui avec le Covid-19. Il faut être encore plus vigilant, en changer encore plus souvent, avec un virus qui se répand aussi facilement! Se pose également la désinfection de tout le matériel comme les appareils d’aspiration par exemple, et du cabinet en général. Nous le ferons avec encore davantage de rigueur, c’est évident ! Nous, professionnels de santé,  nous avons l’habitude, mais il est plus difficile de gérer le comportement d’un patient", précise le Docteur Mousa.

Pour l’instant, je ne me pose pas de questions sur la suite ! On privilégie la santé et on comptera les pots cassés à la sortie de cette pandémie.
- Ayham Mousa, chirurgien-dentiste

Sur le même sujet

Les + Lus