Étoile filante, météorite, ou bolide, qu’est-ce qui a traversé le ciel du Grand Est dans la nuit du 1er mars ?

Vous l’avez peut-être aperçue si vous regardiez la voûte étoilée mercredi 1er mars à 00:25. Une traînée vert fluo a été observée de multiples fois dans le ciel du Grand Est. Étoile filante, météorite, bolide, comète ou rêve éveillé ? Qu’est-ce qui a traversé le ciel ? On vous dit tout !

C'est un message d'un internaute qui nous a alerté. Dans la nuit de mardi à mercredi 1er mars 2023, l'appareil photo de Michel Charrière a enregistré une trainée dans le ciel de Nancy. "Tous les soirs, je mets mon appareil photo face au ciel et j'enregistre ce qui se passe. Surtout quand je sais qu'il va y avoir des passages de grappes de satellites Starlink, ou comme pour le 7 mars prochain, la station internationale ISS va passer devant la lune. Mais là, on peut parler de hasard. J'ai découvert cette vidéo quand je me suis réveillé."

durée de la vidéo : 00h00mn10s
Une étoile filante, précisément un bolide, a été filmé par un amateur d'astrnomie ©Michel Charrière

Depuis ce mercredi 1er mars, les témoignages corroborant les observations de Michel se sont multipliés sur la toile. Tous évoquent une traînée vert fluo qui a fendu le ciel du Grand Est. 

"C'est l'effet de l'ionisation de l'air qui provoque ce phénomène" explique Pierre Wilhelm, professeur de sciences, passionné d'astronomie et Président de l'association Sirius. 

Un réseau "fripon"

Le réseau Vigie Ciel Fripon qui scrute le ciel d'Europe en permanence et auquel appartient son association, a bien enregistré la rentrée dans l'atmosphère de l'objet céleste. Alors étoile filante, météorite, bolide ou comète ?  Difficile de faire la différence pour les non-initiés.

" Le phénomène des étoiles filantes s'observe à plusieurs périodes de l'année. Il se produit lorsque la terre rencontre un champ de poussière dans l'espace. C'est notamment le cas en novembre à l'époque dite des "Léonides" ou en août lors des "Perséides", devenues célèbres grâce à l'opération la nuit des étoiles filantes. 

Étoile filante, météorite et bolide

La météorite va provoquer le même phénomène, mais va se distinguer par sa taille, de l'ordre du caillou souvent. "La plupart des météorites vont se désagréger au contact de l'atmosphère sous l'effet de l'échauffement. Mais parfois, de petits cailloux vont résister à une désintégration totale et parvenir à toucher le sol terrestre. On parle alors de bolide". Le phénomène est plus rare et imprévisible. Le dernier événement de ce type a été enregistré le 13  février dernier en Normandie : "une météorite de 300 gr a produit au moins une dizaine de petits bolides qui ont pour certain été retrouvés par des bénévoles et des scientifiques. Ils ont vocation à être analysés. C'est une mine d'information sur la naissance de la terre et de l'univers. Ces cailloux sont tous plus anciens que la terre elle-même ! Ils renferment notamment des acides aminés. Ce sont des briques de vie qui sont à l'origine de la vie sur terre !", s'enthousiasme le professeur passionné. 

"Ce sont des briques de vie qui sont à l'origine de la vie sur terre !"

Pierre Wilhelm, astronome amateur

Alors si l'on est sûr que ce n'est pas une étoile filante, il faudra encore attendre un peu pour avoir si c'est une météorite ou un bolide qui a traversé notre ciel ce 1er mars. Pour l'heure, la zone d'atterrissage se situerait entre Reims et Mons en Belgique. Les experts du réseau fripon vont maintenant procéder à des calculs par triangulation pour déterminer la masse de l'objet et ainsi savoir "s'il avait la taille critique pour atteindre le sol de la terre."

"Si c'est bien un bolide, il faudra alors lancer des recherches pour en retrouver les fragments" conclut Pierre Wilhelm. Et poursuivre la quête fascinante des origines de l'univers. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité