Histoires 14-18 : Auguste Odde

© Copyright France 3
© Copyright France 3

Il s’appelait Auguste Odde. Il était originaire du Var. Mobilisé le 1er août 1914 il a été fusillé le 19 septembre, victime collatérale d’une polémique qui mit à mal l’Union Sacrée suite à l’échec des offensives en Lorraine…

Par @France 3 Lorraine

Comment un tel article relatif aux opérations militaires a-t-il pu être publié alors que la censure l’interdit?

Tout simplement parce que son auteur, un sénateur, aurait agi sur ordre d’Adolphe Messimy, le Ministre de la Guerre. Il souhaitait faire un exemple, mais ne pouvait dénoncer Lorrains du XXème Corps, considérées comme l’élite de l’Armé française.
L’article fait exploser la colère dans tout le Midi désigné comme bouc émissaire.


C’est dans ce climat d’hostilité que survient un drame.

Un médecin militaire convaincu de la couardise des Méridionaux examine des soldats blessés et établit qu’ils se sont mutilés volontairement. Deux hommes sont éxecutés sur la foi de ce seul certificat médical: le Corse Joseph Tomasini et le Varois Auguste Odde. Mais un autre médecin découvre quelques jours plus tard que tous les soldats ont bel et bien été blessés par des projectiles allemands.
La campagne de diffamation à l’égard du Midi marqua profondément les esprits.
Les soldats méridionaux furent régulièrement victimes de quolibets et il fallu attendre l’après-guerre pour voir des monuments leur rendant hommage.
Quant aux soldats fusillés, ils furent réhabilités en septembre 1918.

La mère d’Auguste Odde refusa de recevoir la Croix de Guerre et les médailles remises à titre posthume à son fils…


Histoires 14-18 : Auguste Odde
Source archives : - Pathé Gaumont - Archives départementales des Bouches du Rhône  - France 3 - L. Parisot

 

Sur le même sujet

Les + Lus