La dissolution de l'association le Bloc Lorrain est définitive, "on ne dissout pas une idée" réagit son président

Saisi en référé sur le fond par "le Bloc lorrain", le Conseil d'État confirme mercredi 3 avril 2024 la dissolution définitive de l'association.

Saisi en référé sur le fond par "le Bloc lorrain", le Conseil d'État confirme mercredi 3 avril 2024 la dissolution définitive de l'association anarchiste. Elle avait été prononcée le 23 novembre 2022. 

Il lui était reproché en autres griefs, de développer : "une véritable stratégie visant à « professionnaliser » ses membres et soutiens en vue d'affrontements avec les forces de l'ordre, érigées comme cibles prioritaires de ses actions ; qu'à ce titre, l'association a adopté les codes des blacks blocs et a élaboré, pour parfaire la formation de ses membres, un vademecum présentant une série de comportements réflexes allant de la tenue adéquate pour se dissimuler le visage lors de la commission de violences ou de dégradations".

Pour son président, Kevin Grillot cette décision n'est pas une surprise : "Il y a eu beaucoup de mensonges du ministère de l'Intérieur, on a chargé la mule. Je suis en permanence dans le collimateur".

Il entend bien continuer à militer pour défendre ses idées à travers son média. Quant à recréer une association sur les mêmes bases, cela est exclu : " je pourrais être poursuivi pour reconstitution de ligue dissoute. Je terminerai en disant que l'on ne dissout pas une idée".

Des amies du Bloc Lorrain ont créé des associations caritatives auprès desquelles il entend apporter sa contribution. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité