Luxembourg : le Premier ministre Xavier Bettel accusé de plagiat, l'université de Lorraine ouvre une enquête

Publié le Mis à jour le
Écrit par Yves Quemener
Le Premier ministre du Luxembourg, Xavier Bettel, est accusé de plagiat pour son mémoire de fin d'études lorsqu'il était étudiant à Nancy.
Le Premier ministre du Luxembourg, Xavier Bettel, est accusé de plagiat pour son mémoire de fin d'études lorsqu'il était étudiant à Nancy. © JOHANNA GERON, MaxPPP

Le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel est accusé de plagiat à propos de son mémoire à l’université de Nancy. Le site reporter.lu indique que plus des trois quarts du texte rédigé en 1999 sont des emprunts non crédités. Une enquête a été ouverte par l'université de Lorraine.

D’après les informations dévoilées ce mercredi par le site Reporter.lu, une grande partie du mémoire rédigé en 1999 par Xavier Bettel, premier ministre du Luxembourg, sont des emprunts non crédités.

Une enquête de l'université de Lorraine 

Dans un communiqué de presse l'université de Lorraine précise que "relatif à un travail de mémoire de DEA de droit public soutenu en 1999 à la faculté de droit de Nancy, l’université de Lorraine a découvert mercredi 26 octobre 2021 par voie de presse que le contenu d’un mémoire de DEA de droit public soutenu en 1999 par Xavier Bettel, alors étudiant de la faculté de droit de Nancy, pourrait présenter un manquement à l’intégrité scientifique".

Xavier Bettel explique que ce travail avait été rédigé "il y plus de 20 ans et qu’il l’avait écrit en toute âme et conscience". Cependant il ajoute, "je reconnais qu’on aurait pu - oui, peut-être qu’on aurait dû- le faire autrement".

Xavier Bettel était un élève extrêmement impliqué et occupé. Il n’a pas rendu un travail exceptionnel, mais néanmoins honorable. Il avait eu 11/20.

Etienne Criqui, professeur à l’Université de Lorraine à l’époque

Son directeur de mémoire de l'époque, le professeur Etienne Criqui souligne : "j'ai le mémoire sous les yeux. Je l'ai retrouvé", explique-t-il à France 3 Lorraine, jeudi 28 octobre 2021. "Ce qui est sûr c'est que dans la première partie il n’y a pas de plagiat. Dans la deuxième partie il est possible qu'il ait pu emprunter des éléments. Ce qui est surprenant c'est qu'il y a des fautes, par exemple page 33, le vœu(x) (avec un x). C'est aussi écrit Pierre Miscovici au lieu de Moscovici..."

Et il ajoute : "Je pense qu'il y a des emprunts mais ce n'est certainement pas un plagiat intégral". 

 

 

Pour l'heure, l’université de Lorraine n’est pas en mesure de commenter la révélation de Reporter.lu. Cela nécessite des vérifications. Le mémoire date de plus de vingt ans, treize ans avant la création de l’établissement réunissant les quatre universités lorraines.

L'Université prend au sérieux les manquements à l’intégrité scientifique et une instruction sera menée sur le contenu de ce mémoire

Communiqué de l'Université de Lorraine

Etienne Criqui, professeur à la faculté de droit de Nancy, précise que "Xavier Bettel était un élève extrêmement impliqué et occupé. Il n’a pas rendu un travail exceptionnel, mais néanmoins honorable".

Néanmoins l'université indique "qu’elle prend au sérieux les manquements à l’intégrité scientifique et une instruction sera menée sur le contenu de ce mémoire. Les éventuelles sanctions que l’établissement serait amené à pendre dépendront des conclusions de l’enquête qui va à présent être menée".

Xavier Bettel est chef du gouvernement du Grand-Duché depuis 2013.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.