Manifestations des fonctionnaires : la mobilisation pour la revalorisation des salaires a été modeste

Les syndicats de la fonction publique appelaient les agents à manifester pour la revalorisation du point d'indice, ce mardi 19 mars. La mobilisation a été modeste en Lorraine.

Les agents étaient appelés à manifester mardi 19 mars 2024 à l'initiative des syndicats de la fonction publique. En Lorraine, la mobilisation a été modeste. Ils étaient 450 manifestants à Nancy (Meurthe-et-Moselle), 400 à Metz (Moselle) et 230 à Épinal (Vosges) selon la police. 

Les manifestants réclament des hausses des traitements avec une revalorisation du point d'indice. François Wey du syndicat FSU 54 explique : "il y a quatre ans, c'était le confinement. On a eu besoin des derniers de cordée. On pense à l'hôpital, aux policiers, aux enseignants. Ces gens-là ont fait tourner le pays et ils aimeraient avoir un retour en termes de gratification salariale".

Selon les organisations syndicales : les augmentations de 3,5 % et 1,5 % consenties ces dernières années ne suffisent pas à conserver du pouvoir d'achat selon Thierry Haendler du syndicat Sud Moselle : " il y a eu des petites avancées avec le Ségur de la santé, mais elles ont été absorbées par l'inflation et l'augmentation des coûts de l'énergie, donc on ne voit pas vraiment de différence au quotidien".

Les enseignants se sont particulièrement mobilisés en réaction à la politique éducative du Gouvernement. Ce dernier souhaite mettre en place dans les collèges des groupes de niveaux, devenus des "groupes de besoins", en français et en mathématiques. Les enseignants dénoncent la mise en place d'un système de tri social au sein de l'Éducation nationale.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Grand Est
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité