• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Nancy: 2.000 participants à la marche des fiertés pour demander l'accès à la PMA

 Marche des Fiertés LGBTI+ à Nancy samedi 1er juin 2019 / © Franck Gaillet, France 3 Lorraine
Marche des Fiertés LGBTI+ à Nancy samedi 1er juin 2019 / © Franck Gaillet, France 3 Lorraine

Environ 2.000 personnes se sont réunies dans les rues de Nancy samedi 1er juin à l'occasion de la marche des fiertés. Organisée depuis plus de dix ans par l’Interassociative lesbienne, gaie, bi et trans, l’édition est placée en 2019 sous le signe de la procréation médicalement assistée. 

Par Yves Quemener

La marche des fiertés LGBTI+ de Nancy a eu lieu ce samedi 1er juin 2019 avec un mot d’ordre choisi cette année: la PMA 7 ans de gestation. "La procréation médicalement assistée reste un combat depuis l’accession au pouvoir de François Hollande. On attend maintenant Emmanuel Macron", a annoncé Kevin, président de l’association ÉquinoxeEnviron 2.000 personnes y ont participé.
Comme tous les ans, un cortège jeune, sonore et joyeux, a déambulé dans les rues de la ville aux couleurs du drapeau de l'arc-en-ciel dans les rues de la ville. Beaucoup de participants au défilé ont arboré les couleurs arc-en-ciel : petit drapeau accroché à un sac, dessin sur les joues, couronnes de fleurs, bretelles, car la PMA continue de faire débat en France. 

L’égalité est un éternel combat
- Kevin, président de l’association Equinoxe-
 


D'autres revendications ont été à l'ordre du jour, comme un changement d’état civil libre et gratuit pour les personnes trans et l’accès au don du sang pour les personnes homosexuelles. L'année dernière à Metzla marche des fiertés mettait déjà en avant le droit à la procréation médicalement assistée (PMA) pour toutes les femmes.

La procréation médicalement assistée (PMA)

La procréation médicalement assistée (PMA) ou assistance médicale à la procréation est proposée aux couples rencontrant des problèmes d'infertilité. 

La PMA utilise plusieurs techniques: 

  • le don de gamètes (spermatozoïdes ou ovocytes) ou d'embryon.
  • la stimulation ovarienne, pour favoriser la maturation des follicules et provoquer l'ovulation.
  • l'insémination artificielle : elle consiste à injecter le sperme du conjoint dans l'utérus au moment de l'ovulation ; souvent, la femme a eu une stimulation ovarienne au préalable.
  • La fécondation in vitro: au laboratoire, les ovocytes prélevés par ponction transvaginale sont mis en contact avec les spermatozoïdes, la patiente ayant subi auparavant une stimulation ovarienne. Après la fécondation et les premières divisions cellulaires, des embryons (deux ou trois) sont transférés dans l'utérus. Les embryons non-implantés peuvent être congelés. L'ICSI est une méthode de fécondation in vitrodans laquelle le spermatozoïde est injecté directement dans le cytoplasme de l'ovocyte ; actuellement, plus de la moitié des fécondations in vitro se font par ICSI.

Source: futura-sciences.com

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus