Cet article date de plus de 4 ans

Nancy (54) : une prostate géante à la Polyclinique de Gentilly

Qu’est-ce que la prostate, à quoi sert-elle, quels en sont les maladies et les traitements ? Vous le saurez en parcourant la prostate géante qui est à la Polyclinique de Gentilly de Nancy, samedi 14 janvier 2017. La visite donne accès aux principales maladies de la prostate.
Ce samedi 14 janvier 2017, l'urologue Jean-Luc Moreau de la Polyclinique nancéienne de Gentilly sera l'invité du 12/13 Lorraine, où il vous donnera accès à des informations sur le cancer et l’hypertrophie bénigne de la prostate ainsi que sur leurs traitements.

Pour plus d'informations, vous pouvez visiter jusqu'à 15h la prostate géante à la Polyclinique.

Cette visite est également l’occasion d’informer le grand public sur les possibilités de surveillance et permet un  accès au robot chirurgical Da Vinci ainsi qu’au centre de radiothérapie et une rencontre avec des associations de patients.

Les 3 principales maladies de la prostate
1. La prostatite : infection ou inflammation de la prostate parfois d’origine bactérienne

2. L’adénome ou hypertrophie bénigne de la prostate : c’est l'une des affections les plus fréquentes chez l'homme de plus de 40 ans.
En France, plus de 5 millions d'hommes en souffrent, avec des troubles urinaires variés pouvant occasionner des complications sévères. Le traitement en est médical ou chirurgical par différentes  interventions endoscopiques, utilisant le laser ou d’autres procédés et permettant de supprimer l’obstruction créée par le développement de la prostate.

3. Le cancer de la prostate :
Même si sa mortalité diminue d’année en année grâce au diagnostic précoce et aux progrès des traitements, le cancer de la prostate est encore responsable d’environ 10.000 décès par an en France, plus que les accidents de la route.
Il touche essentiellement l’homme de plus de 60 ans, mais il peut survenir plus précocement.
Il existe des formes plus ou moins agressives de ce cancer ce qui peut justifier une surveillance ou un traitement adapté d’abord aux caractéristiques de la tumeur et à l’état général du patient concerné.
Les chances de guérison sont d’autant plus grandes que le cancer est découvert précocement.


 









Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé infos pratiques société