Nancy : les anciens "Pages jaunes" sauvent leur agence

L'agence SoLocal (anciennement Pages Jaunes) de Nancy sera finalement préservée. Un véritable soulagement pour les salariés qui l'ont appris ce lundi 3 décembre.

Manifestation des salariés "Pages Jaunes" à Nancy
Manifestation des salariés "Pages Jaunes" à Nancy © Franck Gaillet - France 3 Lorraine
Il aura fallu neuf mois de combat et de mobilisation acharnés pour les salariés SoLocal de Nancy.

Mais la bonne nouvelle est tombée.

Nos confrères de l'Est Républicain l'annoncent lundi 3 décembre 2018 :  l'agence SoLocal (anciennement Pages Jaunes) de Nancy sera finalement préservée.

Au départ, la direction du groupe prévoyait la suppression de 1 000 emplois sur 4 500.

Avec à la clef la disparition pure et simple de l'agence de Nancy, qui employait 190 personnes.

Agence pourtant rentable selon l'intersyndicale CFDT, CFE-CGC, FO, Syndicat autonome et CGT.

Depuis l'annonce de ce plan, en février dernier, la mobilisation syndicale et des personnels a été totale.

Si 80 salariés ont pu bénéficier d'un dispositif de départs volontaires, leurs collègues n'ont pas relâché le combat pour la préservation de leurs emplois.

Combat qui a également mobilisé les élus locaux et territoriaux, l'Université, la maison de l'emploi, les grandes écoles de commerce.

Les organisations syndicales restent cependant très vigilantes, avec ambition de développer et pérenniser l'activité vers le digital, filière en plein essor.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie internet société