Nancy : des étudiants dentaire font le mur devant la CPAM

Dans la nuit du 9 février 2017, des étudiants dentaire ont muré une des portes d'entrée de la CPAM de Nancy pour représenter, selon eux, le silence de Madame la Ministre Marisol Touraine, suite à l'échec des négociations conventionnelles entre l’Assurance Maladie et les syndicats dentaire.

Dans la nuit du 9 février 2017, des étudiants dentaire ont muré une des portes d'entrée de la CPAM de Nancy pour représenter, selon eux, le silence depuis des mois de Madame la Ministre Marisol Touraine, suite à l'échec des négociations conventionnelles entre l’Assurance Maladie et les syndicats dentaire.
Dans la nuit du 9 février 2017, des étudiants dentaire ont muré une des portes d'entrée de la CPAM de Nancy pour représenter, selon eux, le silence depuis des mois de Madame la Ministre Marisol Touraine, suite à l'échec des négociations conventionnelles entre l’Assurance Maladie et les syndicats dentaire. © Collectif Dentaire
Des étudiants dentaire ont muré une des portes d'entrée de la CPAM de Nancy dans la nuit du 9 février 2017 pour représenter le silence de Madame la Ministre, Marisol Touraine, suite à l'échec des négociations conventionnelles entre l’Assurance Maladie et les syndicats dentaire.

Le contexte
95% des étudiants en chirurgie dentaire de France entament leur 4ème semaine consécutive de grève hospitalière.
Ils dénonçent la mise en place d’un arbitrage suite à l'échec des négociations conventionnelles entre l’Assurance Maladie et les syndicats dentaire.
De nombreuses actions ont été menées partout en France par les étudiants pour alerter la population des conséquences de cet arbitrage : baisse de la qualité et de la sécurité des soins, absence de choix du praticien et des traitements, remboursement insuffisant des soins prothétiques.

Les revendications

Les étudiants en chirurgie dentaire de France revendiquent :

Plus d'informations dans vos éditions régionales
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers