Nancy : ils transforment le poulailler du collège en serre à légumes et remportent un concours scientifique

Fin mars, le collège Jean de la Fontaine de Laxou a remporté le concours académique CGénial en transformant son vieux poulailler en une serre à légumes écoresponsable. Le 19 mai, l'établissement représentera la Lorraine à ce concours national, qui promeut la démarche scientifique au collège.

La serre à légumes écoresponsable du collège La Fontaine de Laxou, prix CGénial 2021.
La serre à légumes écoresponsable du collège La Fontaine de Laxou, prix CGénial 2021. © Capture vidéo. Collège La Fontaine Laxou

Dans la cour du collège Jean de la Fontaine de Laxou (Meurthe-et-Moselle), une toute nouvelle serre a vu le jour. Une serre aux aspects bien particuliers. Elle est le fruit d’un projet baptisé Aqua ça Serre, lancé en septembre 2019. L'objectif était de transformer les restes d’un ancien poulailler implanté de longue date au sein de l'établissement, en une serre à légumes écoresponsable. Grâce à cela, le collège a remporté le concours CGénial à l'échelle de la Lorraine, le 23 mars 2021, dans sa catégorie. Et s'est qualifié pour le prix national. Ce concours vise à promouvoir la démarche scientifique au sein des établissements scolaires.

Une classe d’Ulis porteuse du projet

En 2019, une idée originale a germé dans l’esprit de Grégoire Petitjean, enseignant spécialisé d’une classe d’Ulis (Unité Localisée pour l’Inclusion Scolaire) : transformer le reste d’une structure métallique bien rouillée dans la cour du collège Jean de la Fontaine, pour en faire une serre. "Le projet a été porté par les Ulis. Ils sont allé demander de l’aide aux autres élèves du collège pour la conception de la serre. Ça a permis aux jeunes Ulis de se mettre en avant", explique le professeur.

Mais cette idée de serre n’est pas là pour décorer le fond de la récré. Bien au contraire… "L’idée, c’est de sensibiliser au 'consommer local', de sensibiliser les jeunes de la graine à l’assiette. À terme, le projet, c’est de faire une cabine de germination qui permettrait de voir le développement végétal et après de faire un petit potager autour de la serre. Et pourquoi pas d’alimenter sur un repas ou deux la cantine du collège. On aurait une dérogation pour pouvoir consommer ce qu’on ferait pousser".

2.000 bouteilles d’eau récupérées

Après avoir imaginé ce projet, il ne restait plus qu’à le sortir de terre avec leurs propres moyens.
Les classes se sont lancées à la récolte de bouteilles pour constituer les murs de la serre. Pendant ce temps, après nettoyage de la structure de l'ancien poulailler, le cadre a été réalisé en bois et tubes PVC.
"L’idée, c’est de rendre les jeunes acteurs, leur faire comprendre les démarches de la création, de la fabrication. Ils se l’approprient beaucoup plus si ce sont eux qui participent et qui portent le truc".

AQUA ça SERRE - Vidéo pour la finale nationale du concours CGENIAL

La serre vient à peine de se terminer, le jour même où les enfants devaient partir en vacances, mais ces derniers sont déjà pressés de l’utiliser : "Quand ils rentrent dedans, c’est chouette ! Elle est belle, lumineuse. Il y a plein de gamins qui nous disent 'Quand est-ce que nous plantons ? Qu’est-ce qu’on va y mettre ?' On pourrait avoir des fraises, des bananes. C’est aussi ça le but, savoir ce qui pousse chez nous, ce qui ne pousse pas, ce qu’on peut essayer de faire ça. C’est le début d’expérimentation sur la suite."

En lice pour un concours national

Alors qu’il ne connaissait pas cette compétition lors de l’imagination de la serre, Grégoire Petitjean l'a découvert, par ses confrères. Le concours organisé par la fondation CGénial et par Les sciences à l’école vise à promouvoir la démarche scientifique en établissements scolaires. "En Lorraine, nous étions six ou sept à présenter des projets et nous sommes champions académiques. Maintenant, on va représenter la Lorraine (l’académie Nancy-Metz) lors du concours à l’échelle nationale, le 19 mai, en distanciel".

Lors de leur victoire au niveau académique, les collégiens ont remporté deux microscopes et une lunette astronomique. En cas de succès au niveau national, ils pourraient gagner un voyage à la Cité des sciences à Paris, la récompense lors de l’édition précédente. Un bel achèvement pour une serre qui devait simplement remplacer les vieux restes d’un ancien poulailler de l’école.
 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement jardinage sciences culture loisirs sorties et loisirs