Nancy : journée portes ouvertes à l'ancien Aéroclub de l'Est et hommage à Marie Marvingt

Publié le
Écrit par Thierry Pernin

Crée sur un champ de manœuvre en 1898, devenu Aéroclub de l’Est en 1909, puis Aéroclub Marie Marvingt en 1998, l’association organise dimanche 26 juin 2022 sa deuxième journée sous l’aile de cette femme d’exception.

Ce dimanche 26 juin, l’Aéroclub Marie Marvingt, qui gère la plateforme dédiée à la pratique de toutes les machines volantes au sein de l’union aéronautique Grand Nancy Métropole, propose au grand public, sur le plateau de Malzéville, de découvrir les installations de cette structure de cent vingt-quatre ans.

Privé pendant deux années de manifestations à cause de la Covid, l’Aéroclub Marie Marvingt est heureux de renouer avec le public. Cette journée portes-ouvertes est élargie à l’ensemble des associations qui œuvrent sur le plateau de Malzéville, mais c’est aussi et l’Aéroclub y tient beaucoup, un hommage qu’il souhaite rendre et qu’il rendra tous les ans à Marie Marvingt.

Marie Marvingt a été une très belle personne qui a marqué à la fois le sport et l’aviation

Jean-Claude Hanesse, président de l’Aéroclub

"Marie Marvingt a été une très belle personne qui a marqué à la fois le sport et l’aviation", raconte le président de l’Aéroclub, Jean-Claude Hanesse. "C’est une femme éblouissante dans sa carrière, mais qui a été assez injustement oubliée et depuis quelques temps, des personnes se sont intéressées à faire renaître sa personnalité : rappeler les moments importants de son existence et puis ses nombreux titres de gloire, aussi bien militaires que sportifs ou aéronautiques. Nous participons à ce mouvement de découverte de Marie Marvingt et je crois que c’est complétement important."

Dimanche 26 juin 2022, l’Aéroclub Marie Marvingt fait les choses en grand. En plus des traditionnelles présentations de machines en statique : ULM, planeurs et aéromodèles et des propositions de vols d’initiation, le Club affiche une nouveauté.

"Il y a les avions, c’est important de les montrer, d’expliquer comment ça fonctionne, mais à travers des conférences, on a quand même toute la latitude pour présenter le plateau de Malzéville et parler de Marie Marvingt : la conférence est donc un vecteur dès l’instant ou les conférenciers sont bons et ils le sont", ajoute le président. "C’est tout à fait nouveau et cette année, on s’est attaché la participation de cinq conférenciers de très haut niveau, des gens qui sont de vrais spécialistes dans leur domaine et qui devraient pouvoir captiver leur auditoire."

L’activité première de l’Aéroclub Marie Marvingt est la formation de pilotes de tous âges, mais si possible plutôt jeunes. Récemment, son président a enregistré l’inscription d’un jeune homme de seize ans qui entreprend cette formation avec des ambitions professionnelles importantes.

"Ce que je veux souligner c’est que nous sommes une école de formation, mais qui très souvent ouvre la porte à de vraies carrières professionnels", explique le président Jean-Claude Hanesse. "Très souvent, les gens qui viennent nous voir et, apprennent à piloter, continuent dans la vie professionnelle autour de l’aviation. Ils ne font pas forcément des carrières de pilote, mais l’aviation ouvre à des dizaines de carrières passionnantes : contrôleur aériens, mécaniciens avions", conclut-il.

Il y a beaucoup de facettes professionnelles accessibles dans l’aéronautique et les aéroclubs, dont celui de Malzéville, sont une porte d’entrée à ces carrières. Peut-être dimanche prendrez-vous votre envol ?