• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Nancy : Saint-Georges fête ses 30 ans comme port de plaisance, découvrez en images son aspect d'autrefois

Le port saint-Georges, avant de devenir un port de plaisance, était consacré au transport de marchandises. / © Mairie de Nancy. France 3 lorraine
Le port saint-Georges, avant de devenir un port de plaisance, était consacré au transport de marchandises. / © Mairie de Nancy. France 3 lorraine

Cela fait 30 ans que le port Saint-Georges à laissé derrière lui le commerce de marchandises pour se consacrer à l'accueil de plaisanciers à Nancy. Nous vous proposons une rétrospective de l’histoire du port, en images.
 

Par Alix Champlon

Le port de plaisance de Nancy, créé en 1989, fête donc cette année ses 30 ans.
D'abord lieu d'accueil de fret et autres marchandises, le port St-Georges est désormais un atout touristique stratégique et résolument tourné vers le développement durable.
C'est entre autre cet engagement qui a été mis en avant lors de la fête de l'eau, organisé le 9 juin dernier. En photo, voilà de quoi vous replonger dans le Nancy fluvial d'antan.

Un port de fret avant 1989 

Avant d'accueillir les plaisanciers venus de toute l'Europe, le port Saint-Georges était bordé de docks et de péniches transportant des marchandises.

Cartes postale du port St-Georges de Nancy

C'est en 1989 qu'il s'aménage en port de plaisance avec la mise en place d'infrastructures dédiées aux divertissements et aux activités nautiques pour attirer non seulement les touristes mais également les amateurs de sports d'eau. Le port Saint-Georges, à 500 mètre de la place Stanislas et à proximité du centre-ville, est en effet idéalement situé pour les plaisanciers.

Un port tourné vers l'avenir

Le port St-Georges est également tourné vers l’avenir.
Pour cela, il s'engage dans des actions en faveur du développement durable: station de dépotage gratuite, aire de tri sélectif, etc. 
Depuis 2011, il participe par exemple à l’opération Vacances propres  "je navigue je trie", qui distribue des sacs cabas et sensibilise les touristes au tri sélectif.

C’est cet engagement environnemental qui lui a valu d’être labellisé par la Fédération de Meurthe-et-Moselle pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique, mais également d’obtenir le fameux label de "Pavillon bleu",  en 2005.
Le label, reconfirmé lors d’une cérémonie en mai dernier, fut plus qu’affirmé lors de la fête de l’eau, où la sensibilisation du public à l’environnement, notamment aquatique, a été mis à l’honneur. Le club de plongeurs subaquatiques de Nancy a par exemple donné une démonstration d'opérations de nettoyage du port. Et la SNSM a mis l'accent sur le sauvetage.

Engagement environnemental et attractivité

Le pavillon bleu qui flotte sur le port est un gage de qualité pour les touristes et plaisanciers. De toutes origines, ceux-ci viennent chaque année plus nombreux.
La ville de Nancy compte en effet annuellement plus de 1.000 bateaux amarrés, de 28 nationalités différentes, mais aussi plus de 2.000 camping-cars.

La situation du Port, carrefour fluvial entre la Moselle, le Canal des Vosges et le Canal de la Marne au Rhin, lui permet d'accueillir non seulement des plaisanciers de toute l'Europe, mais aussi de desservir les grands axes fluviaux comme la Seine et la Moselle, et d'atteindre les Pays-Bas, les pays Scandinaves ou encore la Méditerranée.
 

La fête de l’eau de juin dernier a été l’occasion de revenir sur le développement historique du port, de mettre en lumière ses actions et activités phares dans l’eau et autour de l’eau,  mais également de porter un regard sur l’avenir.
Autour d'un concours de dessin: il revenait aux plus jeunes générations d’"imaginer le port de demain ". 

Avec l'idée que, pour que celui-ci continue d'être le point d'ancrage des plaisanciers tout comme des nancéiens, son engagement environnemental soit soutenu par tous dans les années à venir. 
 

Sur le même sujet

Recrudescence de piqûres d'insectes

Les + Lus