Retraites : Philippe et Blanquer à Nancy ce vendredi à 18h30, les profs "prêts à la confrontation"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Benoît de Butler
Le Premier ministre a dévoilé lundi 11 décembre 2019 à Paris son projet de réforme des retraites.
Le Premier ministre a dévoilé lundi 11 décembre 2019 à Paris son projet de réforme des retraites. © France Télévisions

Le premier Ministre et le ministre de l'Education viennent en opération "déminage" ce vendredi 13 à 18h30 au lycée Georges de La Tour à Nancy, face à des enseignants très inquiets pour leurs retraites. Bataille de communication sur les vraies conséquences de la réforme.

C'est un des points des plus chauds de la réforme : les conséquences sur la retraite des enseignants. Syndicats contre gouvernement, de part et d'autre on s'accuse "d'enfumage" ou de "fake news". 

Le Premier Ministre a dévoilé ce mercredi le détail de la réforme. Il a confirmé l'essentiel : mise en place d'un nouveau système universel à points et fin des régimes spéciaux. Il a précisé le calendrier : application repoussée à la génération 1975 ; ainsi qu'un âge pivot fixé à 64 ans, à partir de 2027.

Mais ces annonces n'ont pas dissipé les inquiétudes chez les enseignants. Beaucoup sont convaincus d'y perdre beaucoup plus que les contreparties (salaires, temps de travail) promises par leur ministre Jean-Michel Blanquer.

Voilà pourquoi les deux hommes viennent ce vendredi 13 décembre à 18h30 au lycée Georges de La Tour de Nancy pour une opération de communication ciblée tout spécialement sur le corps enseignant. Ils se rendront dans un lycée de l'agglomération nancéienne pour échanger avec des enseignants lorrains triés sur le volet.

Les syndicalistes que nous avons rencontrés ne sont pas opposés au dialogue... à condition d'être entendus. Jean-Michel Blanquer a beau promettre "qu'aucun enseignant ne verra baisser sa pension de retraite", ils n'y croient pas.
"On est prêts à la confrontation" résume Etienne Masson, professeur au lycée Majorelle (Toul) et membre du SNES-FSU.
"Et si on est pas conviés à l'intérieur de la réunion, on sera à l'extérieur".

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.