• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Toul : le 516e RT commémore la bataille de Camerone

© 516e RT
© 516e RT

Ce Jeudi 26 avril, l’Escadron de Transport de Blindés n°1, héritier de la 3e Compagnie de Transport de la légion Etrangère, a rendu hommage aux 3 officiers et 62 légionnaires de la compagnie du Capitaine Danjou qui résistèrent toute une journée face à 2000 Mexicains, en 1863.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

C'est une tradition pour les légionnaires de commémorer chaque année la bataille de Camerone au Mexique (voir encadré ci-dessous).

Ce que l'on sait moins, c'est que malgré la fermeture du bureau de la Légion étrangère à Metz il y a quelques années, il y a toujours en Lorraine une présence de la Légion.

Il faut pour cela se rendre au 516e régiment du train de Toul (Meurthe-et-Moselle). car l'un des six escadrons de l'unité est un héritier direct d'un escadron de la Légion, et en a gardé les traditions.

Un escadron héroïque

L’Escadron de Transport de Blindés n°1 est l'héritier de la 3e Compagnie de Transport de Légion Etrangère créée le 1er janvier 1950 à Lang Song, au nord de l'actuel Vietnam. 
Très vite, alors que la compagnie multiplie les convois dans la jungle d’Indochine, régulièrement attaqués par les rebelles, ses légionnaires sont reconnus pour leur héroïsme.

Le 31 janvier 1953, la 3/516 CTLE est citée à l’ordre du corps d’armée avec attribution de la Croix de Guerre des TOE avec étoile de vermeil pour sa conduite lors d'une embuscade un an plus tôt à Lac Quan.

De retour en France en septembre 1954, la compagnie est dissoute le 30 novembre 1955 puis recrée le 1er août 1976.

Elle a rejoint depuis le 516e RT à Toul et ses légionnaires sont rattachés, pour les traditions, au 3e Régiment étranger d'infanterie, le régiment le plus décoré de la Légion étrangère, actuellement stationné à Kourou (Guyane Française).

Ce sont eux qui, ce jeudi 26 avril 2018, ont commémoré la bataille de Camerone dans l'enceinte du 516e RT.

© 516e RT
© 516e RT

 

La bataille de Camerone

Le 30 avril 1863, dans l’hacienda de Camerone, à 10km de Palo Verde, trois officiers et soixante-deux légionnaires de la compagnie du capitaine Danjou résistèrent pendant toute une journée à 2000 Mexicains. Au soir d’une lutte épique, les six derniers survivants chargèrent à la baïonnette et empêchèrent avec succès les Mexicains d’attaquer le convoi que la compagnie protégeait.

Ce jour là, les hommes du capitaine Danjou auront tué 300 soldats mexicains et blessé autant.

Pour les légionnaires, Camerone est le symbole même de la fidélité à la parole donnée, de la mission remplie quel qu’en soit le prix mais également du devoir et du sacrifice.

Depuis ce jour, le 30 avril est devenu la fête de la Légion étrangère.

Sur le même sujet

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus