Meuse : Kevin est fasciné par les orages

© Immortaliser la foudre qui frappe, le ciel qui s’assombrit, être au bon endroit au bon moment, tel est l’objectif du chasseur d’orage. Photo Cécile Boisson, FTV
© Immortaliser la foudre qui frappe, le ciel qui s’assombrit, être au bon endroit au bon moment, tel est l’objectif du chasseur d’orage. Photo Cécile Boisson, FTV

Ils sont sur le qui-vive depuis plusieurs semaines. Toujours prêts à dégainer leur appareil photo. Et en ce moment c'est le graal. Les chasseur d'orages vivent une période exceptionnelle en ce début juin et ils réalisent de magnifiques photos. 

Par Yves Quemener

Immortaliser la foudre qui frappe. Le ciel qui s’assombrit. Être au bon endroit au bon moment, tel est l’objectif du chasseur d’orage. 
Kevin en a fait sa passion.
Et depuis le lundi 4 juin 2018, il vit une période exceptionnelle.


A travers toute la Lorraine, il existe des clubs de chasseur d'orages, comme finalement il existe des clubs de bridge. Ce sont immanquablement des mordus de météo. Et ils se rassemblent pour vivre leur passion à fond.


"En général ce sont les orages les plus violents qui sont les plus photogéniques " dit Kevin. 


Reportage Cécile Boisson et Eric Bertrand

Chasseur d'orages en Meuse

A voir aussi : 

Sur le même sujet

récolte des mirabelles à Rozelieures

Les + Lus