Bar-le-Duc (55) : les éleveurs de moutons meusiens montent à Paris

Publié le Mis à jour le
Écrit par Thierry Pernin

La Fédération Nationale Ovine organise une manifestation jeudi 27 novembre 2014 à Paris. En Meuse et en Haute-Loire, deux transhumances ont été organisées ce mardi avec pour point de convergence, le Champ-de-Mars parisien. 

Les éleveurs meusiens ont décidé de monter avec leur mouton à Paris pour faire entendre leur ras le bol face aux attaques du loup.

Comme les éleveurs de Haute-Loire, leur  message est simple, ils demandent une exclusion des loups des zones d'élevage par une application immédiate des promesses du gouvernement ou par la mise en place d'un nouveau plan loup efficace.


Le bilan

D'après la FDSEA, la prédation par le loup continue de faire chaque jour des dégâts catastrophiques. Au 17 novembre 2014, ce sont plus de 8 000 animaux qui ont péri entre les dents du prédateur. 27 départements ont été touchés et plus de 1050 éleveurs sont concernés.

Pour la Fédération Nationale Ovine, cette situation est intolérable.

Alors que la pression de la Société sur les éleveurs se fait toujours de plus en plus forte en ce qui concerne le respect du bien-être animal dans les exploitations, écrit-elle dans un communiqué, il semble inconcevable que l’Etat ne laisse pas la possibilité aux éleveurs de défendre leur troupeau.

durée de la vidéo: 01 min 38
Manifestation des éleveurs meusiens