VIDEO. Une retraitée de 90 ans reçoit une facture d'eau de 7.288 euros, l'équivalent de huit fois sa pension

durée de la vidéo : 00h02mn04s
Une facture d'eau à 7288,27€ ©France Télévisions

Sidération pour Bernadette qui doit payer une facture d’eau de 7.288,27 euros. En cause, une fuite d’eau localisée sur un terrain de la ville de Bar-le-Duc sur la période d'avril à septembre 2022. Elle refuse de l'acquitter.

C’est une facture que Bernadette Latour aurait bien voulu jamais recevoir. Étalées sur la table de la salle à manger, les lettres d'huissier s’accumulent. On réclame à cette retraitée de 90 ans, de payer 7.288,27 euros de consommation d’eau.

C’est une sacrée somme”, exprime-t-elle, avant que son fils, Gilles Latour lui rétorque : “c’est  huit fois ta retraite. Concrètement, ça veut dire que pendant 8 mois, tu n’as plus de droit de manger”. Bernadette ne touche que 1000 euros de retraite tous les mois, impossible donc pour elle de payer cette facture. 

On laisse continuer à fuir. L’eau, il y en a tellement, à vie. On peut laisser couler, il n’y a pas de souci.

Ironise Gilles Latour, fils de Bernadette Latour

Une fuite d’eau à l’origine de cette facture

Son compteur d’eau est installé à 800 m du domicile, dont 300 m de conduite d’eau sont sur un terrain privé. Le reste fait partie du terrain public, appartenant à la ville de Bar-le-Duc. “Depuis qu’on nous a déclaré une fuite d’eau de la communauté d’agglomération, il y a 2 ans, on a fait le nécessaire. On a vérifié nos 6 bouches d’eau, aucune ne fuit”, résume Gilles Latour. Il déplore de n’avoir aucune nouvelle de l’agglomération Meuse Grand Sud : “on laisse continuer à fuir. L’eau, il y en a tellement, à vie. On peut laisser couler, il n’y a pas de souci”, ironise le fils de Bernadette. 

On va voir pour lui accorder un délai supplémentaire. On ne va pas attendre que la facture explose pour réagir.

Gérald Michel, vice-président de l’agglomération Meuse Grand Sud en charge du cycle de l’eau

Un terrain privé et public qui créent la discorde

Pour localiser la source de la fuite, la famille Latour a fait appel à un sourcier. “Deux fuites ont été détectées. Elles sont situées sur le domaine public. On ne peut donc pas creuser et l’eau continue à couler. Ça ne dérange personne”, s’exaspère Gilles Latour. Pourtant, il a fait des suggestions à l’agglomération : “ça serait bien qu’on supprime le domaine public et qu’on mette un compteur en début de propriété. Mais on devait le payer de notre poche, valeur 18 000 euros. J’ai refusé”.

Gérald Michel, vice-président de l’agglomération Meuse Grand Sud en charge du cycle de l’eau, assure que le dossier de Bernadette est bien examiné : “on va essayer d’aller au plus vite. Ce type de travaux est toujours lié à la délibération du conseil communautaire”. Une facture d’eau de 7.288,27 euros que Bernadette refuse de payer. ”On va voir pour lui accorder un délai supplémentaire. On ne pas attendre que la facture explose pour réagir”, concilie le vice-président. 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité