Bure : les débats publics suspendus

© France 3 Lorraine
© France 3 Lorraine

Les débats publics sur le projet de création d’un centre de stockage géologique de déchets radioactifs (Cigéo) dans le sous-sol de Bure (55) sont provisoirement suspendus, car perturbés par des opposants.

Par Audrey Arnon

La Commission nationale du débat public (CNDP) a annoncé mardi 28 mai 2013 la suspension provisoire des débats concernant le projet de traitement des déchets radioactifs à Bure suite à la réunion de lancement du jeudi 23 mai, perturbée par des opposants dénonçant un « débat bidon », et qui a dû être arrêtée au bout de quinze minutes.

La CNDP propose de poursuivre le débat public via Internet sur les réseaux sociaux ou sur un forum citoyen, qui doit être prochainement créé. Le président, Christian Leyrit, affirme que le débat n’est pas arrêté, mais différé. Les réunions suivantes fixées les 30 mai et 6 juin prochains à Saint-Dizier et Joinville sont donc reportées à des dates ultérieures.

L’idée pour la commission est de « se donner du temps » en invitant les bonnes personnes pour participer à ces débats. Les opposants qui voulaient y prendre part seront également invités. Pourtant, Marc Fleury, élu local meusien de EELV et principal acteur de l’annulation de la première réunion le confie à l’Est Républicain : il envisage d’agir de la même manière à la prochaine table ronde. Pour dénoncer le projet, une pétition devrait être déposée : elle aurait recueilli près de 60 000 signatures.

Sur le même sujet

Les + Lus