• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Saint-Maurice-sous-les-Côtes: l'un des derniers moulins de Lorraine fermera le 31 mars

Dans la Meuse à Saint-Maurice-sous-les-Côtes, le Moulin va fermer. / © Jean-Christophe Panek, F3 Lorraine
Dans la Meuse à Saint-Maurice-sous-les-Côtes, le Moulin va fermer. / © Jean-Christophe Panek, F3 Lorraine

Les Français mangent moins de pain et le marché de la farine diminue de 4% par an. Il y a donc moins d'activité dans les moulins. Dans la Meuse, à Saint-Maurice-sous-les-Côtes, le moulin du groupe Axiane Meunerie fermera ses portes en raison d'une réorganisation. Les dix emplois sont supprimés.

Par Yves Quemener

Bientôt fini les allers et venues au moulin de Saint-Maurice-sous-les-Côtes dans la Meuse. Car d'ici la fin du mois de mars, le site fermera ses portes.
Une décision de l'actuel propriétaire qui a choisi de réorganiser l'activité.

Ainsi, chaque jour, le moulin écrase encore près de 100 tonnes de grains.
Et dans la petite commune meusienne, même si les chances sont très minces, on veut pourtant croire au miracle avec l'arrivée d'un éventuel repreneur.

Pour trouver un éventuel repreneur, une fois que les bâtiments seront inexploités, cela va être très diffcile.
- Gérard Couly, maire de Saint-Maurice-sous-les-Côtes -

Pour l'actuel propriétaire du site, le groupe Axiane Meunerie, cette décision de fermeture se justifie par la mise en place d'un plan de réorganisation.
Sa production sera prochainement regroupé en France sur huit sites au lieu de dix.

Dans un milieu rural c'est une catastrophe. Certaines familles risquent de devoir partir. 
- Anne-Sophie Larminy, 1ère adjointe au maire de Saint-Maurice-sous-les-Côtes - 

Car cette restructuration condamne le moulin de Saint-Maurice-sous-les-Côtes, pourtant rentable.
Un véritable coup de massue pour les dix salariés du sites. Et les dix chauffeurs concernés, à qui des solutions de reclassement ont déjà été proposées. 
 

Le pain, on en mange moins

Depuis quelques années, les Français mangent de moins en moins de pain. 
Selon, la fédération des entreprises de boulangerie, au début des années 2000, on en consommait environ 160 grammes par jour et par habitant. Désormais, on est plutôt aux alentours de 130 grammes, en moyenne. 

Soit environ trois fois moins que dans les années 1950.

Et, si le site de Saint-Maurice-sous-les-Côtes ferme bel et bien ses portes le 31 mars prochain, il restera moins d'une dizaine de moulins opérationnels en Lorraine. 
 
A Saint-Maurice-sous-les-Côtes (Meuse), le moulin va bientôt fermer. Reportage Jean-Christophe Panek, F3 Lorraine

 


 

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus