Coronavirus: Ineos va produire 1 million de bouteilles de gel hydroalcoolique par mois dans le Grand Est

Ineos a annoncé, mercredi 8 avril, l’installation d’une usine de production de gel hydroalcoolique à Etain, dans la Meuse. L'usine sera en capacité de produire un million de bouteilles par mois d'ici quelques jours. Plus de détails ce jeudi 16 avril.

Le groupe chimique Ineos va produire 1 million de bouteilles de gel hydroalcoolique par mois à Étain, à l'Est de la France, pour desservir les hôpitaux de la région et ceux de Paris.
Le groupe chimique Ineos va produire 1 million de bouteilles de gel hydroalcoolique par mois à Étain, à l'Est de la France, pour desservir les hôpitaux de la région et ceux de Paris. © Ineos
La pandémie de Covid-19 provoque une rareté sans précédent de gel hydroalcoolique partout dans le monde.
Or, c’est l’un des produits le plus utilisé dans la lutte contre l'épidémie de coronavirus. Pour pallier ce manque, le groupe chimique anglais Ineos se lance, lui aussi, dans la course de production de ce produit ô combien important pour combattre le virus. Le 8 avril 2020, l’entreprise a annoncé la construction en dix jours, d’une usine de production de gel hydroalcoolique à Etain, dans la Meuse. Ce site devrait entrer en service dès la semaine prochaine.

"Un million de bouteilles par mois"

L’installation de cette usine dans l’Est de la France entre dans le cadre de la lutte contre la pénurie de gel hydroalcoolique provoquée par le coronavirus partout dans le monde, notamment en France. Selon Ineos, cette usine sera capable de produire un million de bouteilles de désinfectant par mois. "Avant, nous ne produisions pas du gel hydroalcoolique, nous n’avions pas du tout cette activité. On l’a développée dans un souci de contribuer aux efforts sanitaires", souligne Franck Demay porte-parole d’Ineos pour ce projet. "Avec l’installation de cette usine à Etain, nous nous efforcerons de répondre aux besoins des services médicaux et des personnels soignants avec la production d’un million de bouteilles par mois", ajoute-t-il.

Produits offerts

Ces bouteilles de gel hydroalcoolique seront destinées aux hôpitaux du Nord-Est de la France, de Paris et de la Belgique, "durement touchés par la pandémie". Elles seront livrées "gratuitement". "Ineos est une société qui est fortement impliquée dans les segments de la santé, et compte tenu de la situation actuelle, il était évident pour nous d’aller aider les hôpitaux à supporter cette crise sanitaire", fait remarquer Franck Demay. 
Ineos fournira gratuitement les bouteilles de gel hydroalcoolique aux hôpitaux durant la crise sanitaire.
Ineos fournira gratuitement les bouteilles de gel hydroalcoolique aux hôpitaux durant la crise sanitaire. © Ineos

Une autre usine dans le sud

Le groupe chimique, Ineos, a déjà construit en dix jours une usine de production de gel hydroalcoolique dans le sud de la France, à Lavera, près de Marseille. Les bouteilles de désinfectant pour les mains ont déjà "commencé à être livrées aux hôpitaux du sud de la France" selon le groupe dans un communiqué publié mercredi 15 avril 2020. "Les premières livraisons de l'usine de production Ineos de Lavera sont destinées à 25 hôpitaux du sud de la France, en commençant par ceux de Nice et Marseille", indique le communiqué.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter